Home > News > Pakistan: Nouvelle traduction de lEau du Rocher



Où que tu ailles

Règle de vie des Frères maristes


 



NewsChoose

  • News
  • 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004
  • Most popular | Statistics
  • Calendar
  • The latest news

 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

 


Appels du XXIIe Chapitre Général



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

25 January

Conversion de saint Paul
Dernier jour de l’octave de prière pour l’unité des chrétiens

Marist Calendar - January

« Chatan say Pani »

 

Archive

Nouvelle traduction de lEau du Rocher

23/09/2009: Pakistan

« Chatan say Pani » est le nom urdu de LEau du Rocher ! Cest le premier document mariste imprimé en langue urdu. Les Frères Maristes sont au Pakistan depuis 1966 et jusquà nos jours aucun document mariste navait été imprimé en urdu. Cest pourquoi nous sommes contents davoir pour la première fois un document en cette langue.

Cette traduction a été faite par un jeune Frère pakistanais, Beniamin Sadiq, connu familièrement entre nous sous le nom de F. Ben. Nous le remercions, du fond du cœur, davoir fait ce travail dune très belle manière et même avec un certain sens poétique.

La traduction de LEau du Rocher en urdu a été faite pour que tous ceux qui ne peuvent lire langlais, puissent profiter de la richesse de ce document. Avec cela nous voulons aussi partager notre charisme mariste avec lÉglise locale présente au Pakistan et rendre la présence mariste plus connue dans nos écoles, nos paroisses et auprès de ceux avec qui nous travaillons.

La traduction urdu de LEau du Rocher a permis de faire connaître ce document à une grande variété de personnes. Celles qui résident là où sont présents les Frères Maristes ; mais aussi celles résidant où ils ne sont pas présents. En ce sens quelques évêques, prêtres, communautés religieuses, professeurs, étudiants, familles de nos jeunes aspirants, amis et parents des Frères sont maintenant au courant de cette richesse.

Jai reçu quelques réactions très positives dun grand nombre de religieux et de laïcs qui soulignent la richesse trouvée dans ce document. Par exemple, notre éditeur, M. Anthony Gill, a été très impressionné par la simplicité de notre vie et par la richesse découverte dans le document. L’Eau du Rocher a déjà été distribué à certains de nos étudiants et à des professeurs. Nous avons prié aussi quelques fois avec ce document.

Tous ceux qui nous ont aidés à corriger les différentes épreuves en ont été très impressionnés et ils ont même découvert dans le texte une inspiration pour leur vie. En réalité, la correction des épreuves a été faite par un groupe de personnes : professeurs, étudiants, séminaristes, postulants maristes, laïcs et prêtres de congrégations religieuses, religieux et religieuses.

Au Pakistan même nous avons trois communautés ; aussi nous avons fait une édition très simple : 260 exemplaires.

Tout le travail de traduction et de correction a été une expérience extraordinaire pour nous. Pendant de nombreuses heures nous sommes restés assis, pour corriger, reformuler les phrases, afin quelles puissent avoir une signification correcte en urdu. Le plus intéressant dans toute cette expérience a été quen même temps que nous lisions le document, nous le comprenions mieux, découvrions sa richesse, les défis quil nous lance et nous pouvions aussi partager nos pensées et nos réflexions. Cétaient des pensées et des réflexions très significatives et profondes ; elles pourront changer notre vie en profondeur.

Grand merci au F. Sunanda Alwis, Provincial de la Province de lAsie de Sud qui nous a toujours encouragés à réaliser ce travail de traduction et dimpression.

Nous sommes contents davoir Chatan say Pani : grâce à lui nous avons étanché notre soif. Que ce document important, maintenant traduit en urdu, apporte une nouvelle vie à tous ceux qui vont le lire. Ainsi, ils pourront devenir, à leur tour, des fontaines deau vive pour tant de gens de leur entourage.
______________________
Paul S. Bhatti, FM
Tudela, Sri Lanka, 9 septembre 2009

4831 visits