Home > News > France: Provincial Assembly at the Hermitage



Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



NewsChoose

  • News
  • 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004
  • Most popular | Statistics
  • Calendar
  • The latest news

 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

3 December

Saint Francis Xavier, Patron of the Missions
1956: the first Marist Brothers left for Bolivia
International Day for People with Disabilities (UN)

Marist Calendar - December

International Marist Mission Assembly

 

Archive

Provincial Assembly at the Hermitage

14/05/2014: France - Photo gallery
Mission Assembly- Nairobi 2014

The Province of the Hermitage has held its Provincial Assembly in preparation for the II International Marist Mission Assembly in Nairobi. The assembly was held at the Hermitage from 6 to 9 May. Some 90 persons took part, brothers and laity from the different works and sectors of the Province.

 Below you will be able to read details of the meeting, in French.

 

7 mai

Ce premier jour commence par un temps de prière, dans la grande chapelle, autour du feu. Symbole de la mission mariste allumée dans le monde. Déjà cette assemblée s’ouvre sur l’universel de nos langues à travers les textes proclamés  et les chants. Tu es présent Seigneur, tu es en nous … Tu es présent Seigneur dans nos engagements…au cœur de la mission dans nos communautés…

Frère Antonio Ramalho nous invite à ouvrir la fenêtre, en nous rappelant la vision de  l’Institut en mission à travers le monde. Ce feu allumé par Marcellin il nous faut le ressaisir ! Invités à regarder d’un œil  nouveau  ce monde dans lequel nous sommes appelés. Patricia Placé nous aide à porter un regard sur le monde des jeunes aujourd’hui. Ils nous semblent dans un autre espace que le nôtre parfois, vivent dans un monde connecté. Mais ils restent sensibles à l’écoute, disponibles à vivre l’intériorité, la solidarité, en quête d’unité et de solidité pour leur vie. Nous restons invités à aller vers eux, leur faire des propositions, reconnaitre leurs richesses. Oser changer pour inaugurer la mission autrement. La mission est toujours la même, ce sont les acteurs qui sont invités à changer, se renouveler.

_______________

Fr. Maurice Goutagny

____________________________

 

7 mai

Le partage suite au visionnage de la vidéo montrant certains des projets vécus dans la province a été une nouvelle expérience de la richesse des expériences concrètes de la vitalité de la mission mariste au sein de notre Province. La qualité, la sincérité et la profondeur des échanges avec les témoins qui incarnent ces projets, leur conviction et leur implication dans ce qu’ils vivent, sont autant de signes de la présence du charisme dans nos œuvres et de la pertinence de ce charisme pour le monde d’aujourd’hui. Ces projets sont déjà des pistes pour aborder avec confiance le troisième centenaire de l’Institut et de la permanence de l’intuition du Père Champagnat.

Les témoignages personnels recueillis lors de la veillée en petits groupes, complétés par le temps de prière final, ont achevé de faire de cette journée un moment fort, émotionnellement chargé, durant lequel chacun a pu exprimer et se retrouver, en toute confiance, dans la relation personnelle qu’il a lié avec le charisme mariste et se dire : « oui, je suis, nous sommes maristes de Champagnat ».

_______________

Christophe Schietse

____________________________

 

8 mai - partager la mission avec passion

Le jour a commencé avec un magnifique soleil. Lumière et chaleur, une bonne annonce de tout ce que nous allons vivre au long de ce matin. La prière nous a mis en chemin, un chemin rempli de noms, de tous ceux qui sont là, de ceux qui sont resté dans nos maisons, de tous ceux que nous éduquons, de nos équipes… et nous avons demandé à la Bonne Mère qu’elle nous aide à être frères et sœurs pour tous ceux que nous trouverons avec un cœur attentif et compatissant.

Réunis à nouveau, le Fr. Benito nous a présenté les itinéraires de l’après-midi. Trois propositions : La Valla, Maisonnettes et Les Palais, pour travailler trois thèmes différents : l’expérience éducative, l’identité mariste et les appels des enfants et des jeunes.

Ensuite nous avons été invités à identifier les nouvelles pousses et les pistes de futur, mais cette fois ci pas à partir des connaissances, de textes ou des mots, mais à partir de la créativité. Dirigés par le Fr. Toni Torrelles nous avons élaborés un mandala indiquant l’origine, les sources, les valeurs et le futur de la mission mariste. Le travail en groupe a été très intéressant, l’internationalité nous a obligé à nous réexpliquer, laisser de côté nos propres idées, partager la manière de vivre de chacun du groupe le message mariste et de coopérer les talents artistiques et d’organisation très divers mais enrichissants. Tous, nous avons participé de manière active.

Le résultat a été toute une explosion de couleurs, de formes, de mots… et sur le fond, des sentiments communs et bien imprégnés de l’essence mariste. La mise en commun a été un moment de participation très active et nous avons fini debout et unis, mais surtout heureux de parler un langage commun et de partager la mission avec passion.

___________

Luisa Cardoso

____________________________

 

8 mai - Itinéraire La Valla

Maristes nouveaux en mission. Et voilà, j’ai déjà envie, pas que de voir les nouvelles structures de l’hermitage et de La Valla, mais aussi de vivre ce nouvel élan de notre communauté.

Aujourd’hui, on va partir. C’est un jour parfait. Il n’aurait pas est meilleur si l’avions imaginé. Moi, j’ai choisi de faire le chemin depuis La Valla jusqu’à l’Hermitage. Mais je pars avec de devoirs : de faire dix lignes pour expliquer ce que je vais vivre cet après-midi.

J’écoute, je regarde, je sens, je touche, je parle, je médite. Que dire ?

Que je ne suis pas surprise que Marcellin ait eu un si bon rapport avec Dieu. Il était si proche de lui. Tout le paysage nous vers Dieu.

Je marchais en silence par ces chemins où l’on peut sentir la mousse, les fleurs, le fumier, l’humidité… Et tout était apaisant : toutes les nuances de vert décorés par les fleurs les plus simples des bordures et celles des arbres fruitiers en pleine floraison ; les chants monotones des grillons qui était la base pour l’éclat des coucous et d’autres oiseaux que je ne pas reconnaitre ; les ruisseaux ; des petites maisons le long du chemin, chevaux dans les prés…

« Si le monde est déjà si beau, Seigneur,… que pouvez-vous nous donner davantage dans une autre vie ? », déclamait le poète Maragall à Dieu.

Peut-être donc que la réponse c’est de ben profiter de cette belle nature en compagnie de mes frères d’Emmaüs, avec qui on peut partager le rêve de notre vie. Savoir qu’en vivant en communion avec les autres, tout est plus facile, tout est possible, même de rêver un monde nouveau.

________________

Carme Fornells i Sala

____________________________

 

8 mai - Itinéraire Maisonnettes

Le rendez-vous était fixé à 13.45 : direction Maisonnettes; un lieu cher dans le cœur des Maristes car c’est le village de Fr. François (Gabriel Rivat). La marche depuis La Valla a commencé par un temps personnel où chacun a pu d’abord se poser des questions et puis partager avec un autre camarade de marche, des moments de son histoire mariste. Cette étape nous a permis de faire un travail d’intériorité, soutenu et encouragé par le silence et les bruits de la belle nature des monts et des prés.

A notre arrivée à Maisonnettes, la maison du Fr. François, déjà préparée, nous attendait, ouverte et accueillante. C’était le moment de continuer notre partage, frères et laïcs. Dans la grande salle nous avons créé un bouquet avec les « couleurs » de notre mission mariste : passion, communauté, famille, accompagnement, écoute, présence, confiance, déplacement, espérance, persévérance, avant de lire la lettre des Maristes Bleus d’ Alep : ce texte nous a fortement interpellés. Nous, maristes nouveaux, par notre désir de passer aux actes dans les domaines de l’éducation, de la solidarité, de la promotion des droits des enfants, nous avons donné une réponse concrète à nos frères d’Alep.

Nous rendons grâce à Dieu pour ces moments de partage, de spiritualité, de simplicité, de fraternité.

___________

Angela Sestrini

____________________________

8 mai - Itinéraire Les Palais

Frère Allan est parti en hâte sur ce chemin du Bessat; il y avait urgence nous a-t-il-dit! Et il a fallu le suivre; les plus âgés d’entre nous, la marche fut dure mais Marcellin ne nous dit pas que notre chemin d’avenir, que notre mission mariste sera simple et facile, il nous dit:

« Crois, crois en toi, en tes compagnons, prends le temps de tout confier longuement au Seigneur avant d’entreprendre. N’attends pas demain, va, ai confiance, surpasse toi. Tu es mariste, tu as en toi cette bonne terre, alors ouvre grand tes yeux, regarde la souffrance, pense à Marie au pied de la croix, demande-lui de l’aide et elle sera toujours à tes côtés »

Nous, les plus âgés, laïcs, nous avons l’expérience et la sagesse de l’âge. Vous les frères plus anciens, vous avez un devoir de transmission.

Mais vous, les jeunes laïcs et frères vous avez de dynamisme de l’audace du Père Champagnat, alors, main dans la main, allons ensemble avec ce que nous sommes, vers tous ces jeunes que le Seigneur met sur notre route quelle que soient leurs pauvretés, ils ont besoin aujourd’hui de TOI, de MOI, de NOUS frères et laïcs. Soyons tous ensemble des Maristes nouveaux en mission.

______________

Maryvonne Donnart

___________________

9 mai

Nous arrivons à la fin de la phase provinciale de l’Assemblée. Avec elle se conclu la phase préparatoire de l’Assemblée qui se tiendra à Nairobi (Kenya) du 7 au 14 septembre au niveau de tout l’Institut. C’est une matinée courte mais très dense. Le processus de ces jours nous a permis de nous ouvrir à la réalité mariste à travers le monde, à réfléchir sur les appels des enfants et des jeunes d’aujourd’hui, à reconnaitre la valeur de la présence mariste dans la province et d’y découvrir déjà les signes de cette nouvelle époque pour le charisme mariste.

Moment pour intérioriser et personnaliser tout ce qu’on a écouté et partagé.

Moment pour nous approprier les paroles, les sentiments, les émotions, les intuitions.

Moment pour nous projeter d’une manière profonde et personnelle le propre rêve mariste pour l’avenir.

Chaque participant nous avons écrit une lettre à nous-mêmes en faisant l’exercice, beaucoup d’entre nous, de nous imaginer dans notre vieillesse. Depuis ce point de notre vie et avec la sagesse accumulée, que dirions-nous à nous-mêmes, aujourd’hui en relation avec la vie personnelle dans la mission mariste.

Une lettre que nous recevrons d’ici quelques temps dans notre boite aux lettres et qui nous fera reprendre l’esprit vécu ici à l’Hermitage.

L’assemblée a réalisé un sondage pour aider le Conseil provincial à désigner les deux personnes (un(e) laïc (que) et un frère) comme représentants de la province L’Hermitage au mois de septembre. Pour finir, une prière d’envoi des participants vers leurs lieux d’origine respectif, pour porter la lumière et le feu dans les différents coins où nous sommes présents en France, Grèce, Algérie, Hongrie, Catalogne. Le vécu de ces jours nous a fait sentir en communion avec toutes les provinces qui cheminent vers la rencontre de Nairobi. Nous revenons à l’esprit de l’Assemblée et nous nous sentons maristes nouveaux en mission !

__________

 Pep Buetas

Mission Assembly- Nairobi 2014

5562 visits