Home > E-maristes > Circulars > Br. François - 10/04/1852



Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

27 January

Saint Angela Merici
Day of Mourning the Holocaust

Marist Calendar - January

Circulaires 47

 

Br. François
10/04/1852 - Vol. II, n. 6
Circular 47


1.01.01.1852.1

 1852/04/10

 V. J. M. J.

Notre-Dame de l'Hermitage, le 10 avril 1852.

   Nos Très Chers Frères

 La première édition de notre Règle se trouvant entièrement épuisée, nous sommes dans la nécessité d'en faire une nouvelle. A cette occasion, nous avons cru qu'il convenait de revoir avec vous tout le travail, afin de classer par ordre chaque chose et de compléter les parties qui, jusqu'à ce jour, sont demeurées imparfaites ; c'est-à-dire, que nous nous proposons de remettre par écrit les choses qui ont passé en usage dans l'Institut et qui, sans être exprimées dans la Règle, ont cependant force de loi parmi nous. Mais quoique, dans le fond, cette nouvelle édition de la Règle ne doive renfermer que ce qui s'est toujours pratiqué dans la Congrégation, ce que nous tenons de notre pieux Fondateur, nous ne pouvons ni ne voulons la présenter aux Frères, sans que le corps de l'Institut l'ait examinée, l'ait approuvée, l'ait acceptée - car à lui seul appartient de statuer définitivement sur ce sujet.

 

Notre désir, N. T. C. F., aurait été que tous les Frères profès eussent pu être consultés sur cette importante question ; d'abord, parce que la chose vous regarde tous et ensuite parce que vos lumières et votre bon esprit n'auraient pu que nous être extrêmement utiles. Mais une réunion de tous les membres de l'Institut étant impossible, eu égard au nombre des Profès, à l'éloignement des maisons, et surtout par la difficulté d'abandonner les écoles en ce moment, nous avons dû nous contenter d'appeler auprès de nous un certain nombre de Frères qui aient votre confiance et qui vous représentent. Pour le choix de ces Frères qui doivent composer le Chapitre, nous avons tenu compte, autant que possible, de tous les genres de mérites, non seulement afin de répartir également les suffrages, ruais surtout pour nous entourer d'hommes capables et expérimentés, propres à nous aider de leurs lumières et à servir les intérêts de l'Institut, qui, dans cette circonstance, se trouvent si gravement engagés.

 

Ainsi, nous avons établi trois catégories ou trois sortes de Frères qui pourront être élus pour faire partie du Chapitre.

 

1° Ceux qui ont quinze ans de profession et que nous appelons ANCIENS, s'ils sont ou s'ils ont été Directeurs.

 

2° Pour les provinces de Saint-Paul-trois-Châteaux et de Viviers, ceux qui faisaient partie de ces maisons et qui étaient Directeurs lors de la réunion.

 

3° Les Directeurs des maisons principales[1], pourvu qu'ils soient Profès et qu'ils aient au, moins dix ans de communauté.

 

C'est dans ces trois catégories, dont on vous donne le tableau plus bas, que vous aurez à choisir les Députés au Chapitre. Quoique tous les Frères qui les composent, méritent votre confiance et la nôtre, soit par leur piété et leur bon esprit, soit par leur attachement à l'Institut, nous vous engageons néanmoins à consulter Dieu avant de faire votre choix, et nous désirons que vous ne nommiez que les plus pieux, les plus vertueux, les plus dévoués aux véritables intérêts de la Congrégation, les plus remplis de l’esprit de notre vénérable Fondateur, ceux, enfin, qui joignent à beaucoup de piété une capacité suffisante, vous n'ignorez pas, N. T. C. F., que la mission que vous leur confiez est (les plus difficiles, des plus importantes.Tout l'avenir de la Congrégation dépend, en sorte de ce qui sera fait dans ce Chapitre.

 

Ce Chapitre sera composé de trente Frères nommés par les Frères profès de l'Institut, et des Membres du Régime, c'est-à-dire du Frère Supérieur Général et de ses Assistants. (Vous n'aurez pas à les nommer.)

 

Les Frères qui sont éligibles n'étant bien connus, pour la plupart, que dans la province qu'ils habitent, chaque province nommera ses députés[2]. La province de l'Hermitage, qui compte deux cents Frères profès, aura dix-huit Députés à nommer ; les provinces de Saint-Paul-trois-Châteaux et de Viviers qui ont, chacune, soixante Frères profès environ, auront, chacune, cinq Députés à nommer ; celle du Nord, qui a dix-sept Frères profès, en aura deux à nommer.

 

Après avoir lu et bien médité la présente Circulaire, vous aurez, chacun, à faire, devant Dieu et en conscience, votre choix. Je n'ai pas besoin de vous dire qu'aucune considération humaine ne doit entrer dans votre détermination, et que vous êtes rigoureusement obligés de donner votre confiance et votre suffrage à ceux que vous croyez les plus dignes et les plus capables de servir la cause de l'Institut, qui est celle de la Religion. Pour mériter que Dieu bénisse votre choix, vous lui adresserez de ferventes prières pendant les deux jours qui suivront la réception de la Circulaire. Le troisième jour, vous tâcherez de faire la sainte Communion ; et, après vous être de nouveau consacrés à la Sainte Vierge notre bonne, Mère, vous écrirez dans un bulletin les noms des Frères que vous aurez choisis, et vous nous enverrez ce bulletin cacheté et sous enveloppe. Le Frère Directeur fera d'abord le sien, et ensuite les autres Frères profès de l'Etablissement, par rang d'ancienneté. Les bulletins seront réunis et envoyés sous la même enveloppe, mais chacun cachettera[3]le sien. La formule qu'on emploiera pour donner son suffrage, sera celle-ci :

 

« Je soussigné, Frère profès de l'Institut des Petits« Frères de Marie, après avoir humblement imploré les lumières du Saint-Esprit et la protection de la bienheureuse Vierge Marie, nomme pour Député au Chapitre général des Frères (écrire ici simplement, à la  suite les uns des autres, les noms de religion des Frères qu'on veut nommer), les croyant en conscience et devant Dieu les plus capables de cette mission.

 

 Frère N.

 

 A……..                          le………..        1852. »

 

Votre vote doit rester secret, et qui que ce soit ne doit connaître les Frères auxquels vous avez donné votre suffrage.

 

Aussitôt que nous aurons reçu les votes et que nous en aurons fait le dépouillement, je vous adresserai une seconde Circulaire pour vous faire connaître les trente Frères qui auront obtenu le plus de voix, et pour fixer l'ouverture du Chapitre. En attendant, je vous engage tous à unir vos prières aux nôtres, pour conjurer le Seigneur de bénir cette mesure, de la faire tourner à sa gloire, au bien de la Religion, et à celui de notre chère Congrégation.

 

Recevez la nouvelle assurance du respectueux attachement avec lequel je suis, en notre Seigneur,  Nos très chers Frères,  Votre très humble et très affectionné serviteur,

 

F. François.

 

--------------------------------------------

 

Noms des Frères éligibles dans la province de Notre-Dame-de l'Hermitage.

 

F. Jean-Marie, ancien Directeur provincial.

F. Aidant, Directeur de la Maison de Notre-Dame de l'Hermitage.

F. Avit, Visiteur.

F. Hilarion, Directeur à Bourg-Argental.

F. Matthieu, Directeur à Frontenas.

F. Bonaventure, ancien Maître des Novices.

F. Polycarpe, Directeur à Perreux.

F. Maurice, Directeur à Fruges.

F. Appolinaire, Directeur à Neuville-sur-Saône.

F. Ignace, Directeur à Charlieu.

F. Marie, Directeur à Millery.

F. Sulpice, Directeur à la Côte-Saint-André.

F. Pascal, Directeur à Digoin.

F. Raphaël, Directeur à Firminy.

F. Sylvestre, Directeur à la Grange-Payre.

F. Philippe, ancien Directeur.

F. Cariton, Directeur à Craponne.

F. Pierre-Marie, Directeur au Bois-Sainte-Marie.

F. Victor, ancien Directeur.

F. Dominique, Directeur à Monsols.

F. Paul, Directeur à Ampuis.

F. Xavier, Directeur à Saint-Paul-en­-Jarret.

F. Cyprien, Directeur à Boulieu. F. Etienne, Directeur à Tarentaise.

F. Théodose, Directeur à Viriville.

F. Eloi, Directeur à Serrières.

F. Cassien, ancien Directeur.

F. Nizier, Directeur à St-Didier-sur-Chalaronne.

F. Benoît, ancien Directeur.

F. Marie-Lin, ancien Directeur.

F. Ignatius, Directeur à Lorette.

F. Alexandre, Directeur à Semur-en-Brionnais.

F. Charles, Directeur à Saint-Sauveur-en-Rue.

F. Rémi, Directeur à Saint-Maurice-sur-Dargoire.

F. Marie-Stanislas, Directeur à Ecully.

F. Maxime, Directeur à Saint-Martin-en-Coallieux.

F. Théophile, Directeur à Chaumont.

F. Marie-Jubin, ancien Directeur.

F. Pothin, Directeur à Saint -Pierre-de-Boeuf.

F. Zozime, directeur à Thodure.

F. Flavien, ancien Directeur. F. Paulin, ancien Directeur.

 

Noms des Frères éligibles dans la province de Saint-Paul­-trois-Châteaux.

 

F. Léonide, Directeur de la Maison de Saint-Paul­-trois-Châteaux.

F. Paul, ancien Directeur.

F. Jean-Baptiste, ancien Directeur.

F. Victor, Directeur à Saint-Marcel-d'Ardèche.

F. Léon, Directeur aux Vans.

F. Benoît, Directeur à Calmette.

F. Antoine, Directeur à Caderousse.

F. Laurent, ancien Directeur.

F. Onésiphore, Directeur à Courthézon.

F. François-Michel, Directeur à Saint- Didier-sur-­Rochefort.

F. Simon, Directeur à La Roque.

 

Noms des Frères éligibles dans la province de Viviers.

 

F. Malachie, Directeur de la. Maison de la Bégude.

F. Louis-R., Directeur à Largentière.

F. Antoine-Régis, Directeur à Villeneuve-de-Berg.

F. Ambroise, Directeur au Cheylard.

F. Euthyme, Directeur à Saint-Ambroix.

F. Jean-François, ancien Directeur.

F. Juste, Directeur du pensionnat de Notre-Dame.

F. Aquilas, Directeur à Vernoux.

F. M.-Laurent, Directeur à Montréal.

F. Barthélemy, Directeur à la Voulte.

F. Pacôme, Directeur à Saint-Remèze.

F. Jean-Chrysostôme, Directeur à Robiac.

 

Noms des Frères éligibles dans la province du Nord.

 

F. Louis-Bernardin, Directeur de la Maison de Beaucamps.

F. Andronic, Directeur à Saint-Pol-sur-Ternoise.

F. Photius, Directeur au pensionnat de Breteuil.

 F. Fructueux, Directeur à Carvin.

 

--------------------------------------------

 


[1] : Pour garder les proportions dans nos quatre provinces, eu égard aux pensionnats, nous considérerons comme maisons principales, dans la province de l'Hermitage, les maisons de six Frères ; dans les provinces du Nord et de Viviers celles de cinq Frères; et dans la province de Saint-Paul-trois-Châteaux, celles de quatre Frères.

[2] : Chaque Frère votera dans la province et pour la province où il se trouve, lors même qu'il serait porté comme éligible dans une autre. 

[3] : Le texte porte : « cachètera ». NDLR

4095 visits