Home > E-maristes > Circulars > Br. François - 19/07/1853



Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

27 January

Saint Angela Merici
Day of Mourning the Holocaust

Marist Calendar - January

Circulaires 54

 

Br. François
19/07/1853 - Vol. II, n. 13
Circular 54


054

51.01.01.1853.5

 1853/07/19

 V. J. M. J.

Notre-Dame de l'Hermitage, le 19 juillet 1853

     Mes Très Chers Frères

 Cette année, comme l'année dernière, il y aura deux Retraites dans la province de Notre-Dame de l'Hermitage. La première s'ouvrira le dimanche 28 août, et la seconde, le dimanche 18 septembre.

 Les Classes, dans tous les Etablissements de la Province, pourront se terminer le 24 août et les jours suivants, de manière que les Frères puissent se rendre les trois derniers jours de la semaine. Il est nécessaire que tous soient arrivés au moins le samedi au soir, afin que la Maison soit organisée et l'ordre parfaitement établi pour l'ouverture de la Retraite le lendemain.

 Tous les Frères des Etablissements où l'on reçoit des pensionnaires ou des demi-pensionnaires, se rendront à la première retraite. Les autres seront pour la seconde, à moins qu'ils n'aient été appelés à la première par des lettres particulières. Ceux de la seconde Retraite auront soin de n'arriver à la Maison-Mère que du 15 au 18 septembre, afin qu'il n'y ait pas encombrement.

 Dans la province du Nord, la Retraite s'ouvrira le 15 août; dans celle de Viviers, le 15 septembre; et dans celle de Saint-Paul-trois-Châteaux, le 25 septembre.

 Les Frères de la Province de Viviers ne devront se rendre à la Maison Provinciale que le 12 septembre ; et ceux de la Province de Saint-Paul-trois-Châteaux, le 20 septembre.

 Les vacances seront d'un mois, comme les années précédentes et aux mêmes époques.

 On vous recommande, en venant à la Retraite, d'apporter tous les habits, bas, souliers et autres objets qui ne seraient à l'usage d'aucun Frère de l'Etablissement, ou qui ne serviraient plus.

 Le Guide des Ecoles, arrêté par le Chapitre Général dans sa. deuxième session du mois de mai dernier, est actuellement à l'impression, et nous espérons de pouvoir vous le remettre à la Retraite prochaine. Je vous recommande d'avance de l'étudier avec soin pendant les vacances, afin que vous puissiez le mettre à exécution dès la rentrée des classes.

 Nous avons terminé l'importante acquisition dont nous avions entretenu le Chapitre Général au mois de mai dernier, et que la plupart d'entre vous connaissent déjà ; mais ce n'a pu être qu'en contractant un emprunt considérable et à un fort intérêt. Comme vous avez tous vu cette acquisition avec plaisir, parce qu'il vous a paru comme à nous, qu'elle était réclamée par les besoins de l'Institut, et ménagée évidemment par la Providence, j'espère que vous continuerez à faire tous les efforts possibles, soit pour nous aider à éteindre la dette énorme qu'elle nous laisse, soit pour nous mettre à même d'entreprendre bientôt la construction que nous avons à faire. Il est certain que nous avons tous besoin de redoubler de zèle, d'ordre et d'économie dans l'administration du temporel de nos maisons, si nous voulons mener à bonne fin cette importante entreprise, qui nous intéresse tous également, puisqu'il s'agit de la Maison Centrale de tout l'Institut. Je compte donc pour cela sur tout le dévouement, non seulement des Frères Directeurs, mais encore de tous les Membres de la Congrégation ; vous aurez tous à cœur, je n'en doute pas, de nous venir en aide, chacun selon votre pouvoir et vos facultés. Dit reste le religieux empressement avec lequel ceux que nous avons engagés à prendre part aux premiers frais d'acquisition, ont répondu à notre appel, nous est une preuve aussi sûre que consolante du zèle que vous mettrez à achever cette œuvre qui nous est commune.

 Prions aussi notre Bonne Mère de la bénir et, de la faire servir uniquement à la gloire de son divin Fils et au plus grand bien de la Congrégation. Je dois vous dire ici que ce qui nous plaît le plus dans la propriété que nous avons acquise, c'est qu'elle est cachée et éloignée de tout bruit, quoique à proximité d'un grand centre de communication. Nous retrouverons là, avec un air excellent, une très belle vue et tout l'espace nécessaire à une Maison nombreuse, la solitude et l'isolement de Notre-Dame de l'Hermitage, et ce cachet de modestie, d'humilité et de simplicité qui doit être en tout et partout le caractère distinctif de notre petite Congrégation.

 Nous avons eu trois décès dans la maison de la Bégude, depuis notre dernière Circulaire.

 F. Onésius, décédé le 12 avril, à l'âge de 18 ans, Novice.

F. Herménégilde, décédé le 29 avril, à l'âge de 25 ans, avec le vogue d'Obéissance.

F. Léger, décédé le 3 juin, à l'âge de 19 ans, avec le vœu d'Obéissance.

 Sans doute que nous regrettons beaucoup ces jeunes Frères qui nous sont enlevés à la fleur de leur âge et au moment même où ils pouvaient rendre des services à l'Institut ; mais, d'un autre côté, combien ne vaut-il pas mieux pour eux être retirés du monde et échapper à ses dangers avant de les connaître, que s'ils étaient devenus infidèles à leur vocation et qu'ils fussent allés se perdre parmi les scandales du siècle ? Heureux les Frères qui, comme eux, auront le bonheur de mourir dans leur saint état, entourés de tous les secours de la Religion, assistés des prières et des suffrages de tous leurs Confrères, et pleins de l'espérance et du désir de voir Dieu ; et d'être pour toujours dans le Ciel aux vrais enfants de Marie. C'est dans ces dispositions que les trois jeunes Frères dont je vous annonce le décès, ont rendu leur âme au Seigneur. Continuons à prier pour eux et pour tous nos Défunts. Ne manquez pas de dire les prières et de faire acquitter les Messes que la Règle vous prescrit. Vous savez qu'au besoin, le Frère Bibliothécaire, dans chaque Maison, se charge de faire acquitter les Messes que vous éprouveriez trop de difficultés à faire dire vous-mêmes dans les paroisses. Vous vous entendrez avec lui pour cela, pendant les vacances. 

----------------------------- 

Comme les années précédentes, nous nous préparerons par une Neuvaine toute particulière à la grande Fête de l'Assomption, Fête patronale de tout l'Institut. Nous offrirons à Marie, à cette intention, outre nos exercices de piété ordinaires et nos travaux de chaque jour, une Couronne de cinquante-quatre Ave Maria, dont trois se diront après la prière du matin, et trois après la prière du soir; pendant les neuf jours qui précéderont la Fête. Pendant l’octave, on récitera tous les jours, après la prière du soir, le Veni Creator et le Souvenez-vous, pour demander la grâce de faire une bonne Retraite. Dans le Nord, ces prières se feront avec la Neuvaine préparatoire à la Fête.

 Je suis, avec la plus cordiale affection, dans les saints Cœurs de Jésus et de Marie,

 Mes Très Chers Frères,

 Votre très humble et très dévoué serviteur,

               F. François.

--------------------------------------------

4097 visits