Home > E-maristes > Circulars > Br. Stratonique - 14/10/1919



Wherever you go

Rule of Life of the Marist Brothers


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

7 May

Saint Gisella
1871: first Marist school opened in Samoa

Marist Calendar - May

Circulaires 263

 

Br. Stratonique
14/10/1919 - Vol. XIV, n. 7
Circular 263

Download WORD (160 kb)

Préliminaire - Indult de la S. Congrégation des Religieux - Membres de droit et membres élus du Chapitre Général - Election des délégués au dépouillement des votes pour les députés au Chapitre Général - Election des Députés au Chapitre Général -- Liste des Frères stables éligibles comme députés au Chapitre Général - Réflexions sur l'importance exceptionnelle du douzième Chapitre Général -Témoignages de reconnaissance Quelques informations - Liste des Défunts.

263

19.3

                                      V. J. M. J.

                                     Grugliasco, le 14 octobre 1919.

     MES TRÈS CHERS FRÈRES,

A vous tous qui composez actuellement l'Institut des Petits Frères de Marie dans les diverses parties du monde et à tous ceux qui postulent la précieuse faveur d'y être admis, salut paternel très affectueux et paix en N. S.

Il y a aujourd'hui juste douze ans que la divine Pro­vidence, par l'organe du Chapitre Général, plaça sur mes épaules la redoutable et lourde charge de Supérieur Gé­néral de notre chère famille religieuse.

Pour m'aider à la porter, il confia en même temps la charge d'assistants généraux aux chers Frères Gérald, Bérillus, Climaque, Liboire, Augustalis, John, Paulin et Angélicus.

Il nomma en outre le cher Frère Pierre-Joseph Eco­nome Général et le cher Frère Dalmace Secrétaire Gé­nérai.

Vous savez tous, M. T. C. F., que, pendant cette pé­riode, nous avons eu la douleur de perdre les chers Frères Gérald, Bérillus, Climaque, Liboire, John et Paulin, qui nous ont quittés pour une vie meilleure après s'être dévoués avec le plus grand zèle à l'accomplissement de leurs importantes fonctions.

Pour combler les vides faits par ces nombreux décès, le Conseil Général, par des élections successives, a nommé à la charge d'Assistants Généraux les chers Frères Dio­gène, Flamien, Michaélis, Damien et Columbanus.

Les deux derniers Frères Assistants décédés, Frère Damien et Frère Paulin, n'ont pas été encore remplacés pour des raisons jugées suffisantes par le Conseil Général, dont l'une des principales était la proximité du prochain Chapitre Général.

Aux termes de l'article 112 de nos Constitutions, nous aurions dû réunir le douzième Chapitre Général au mois d'octobre de l'année courante pour procéder à l'élection du Frère Supérieur Général, des Frères Assistants Gé­néraux, du Frère Econome Général et du Frère Secré­taire Général.

Mais, comme je vous l'ai fait savoir dans la circulaire du mois de mars dernier, nous avons jugé, en Conseil Général, que, vu les difficultés exceptionnelles qui exis­taient à ce moment, il y avait lieu d'ajourner la tenue du douzième Chapitre Général. Cette décision fut ap­prouvée par l'Indult du 26 mars dont je vous donnai communication dans cette même circulaire.

Les difficultés qui avaient nécessité l'ajournement, ayant en partie cessé d'exister, le Conseil Général, dans sa séance du 19 juillet dernier, a décidé d’adresser une supplique au Saint Siège relative à la date de la réunion du Chapitre Général et au mode d'élection des députés.

Je suis heureux de vous informer que cette supplique a été bénignement accueillie par le Saint Siège, et de vous en donner communication. 

                        Très Saint Père,

Le Supérieur Général et les Frères Assistants Gé­néraux composant le Conseil Général de l'Institut des Petits Frères de Marie, dévotement prosternés aux pieds de Votre Sainteté Lui exposent humblement qui suit :

Le Chapitre Général ordinaire qui devait avoir lieu en octobre 1919, à cause des graves et nombreuses difficultés des temps présents, et moyennant un In­dult de la sacrée Congrégation des Religieux en date du 26 mars dernier, a été retarde de quelques mois jusqu'à la date qui apparaîtra la plus propice durant  le cours de l'année 1920.

Or, quelques-unes de ces difficultés ayant disparu, ou étant sensiblement diminuées de gravité, le Frère Supérieur Général et les Frères Assistants Généraux ont résolu de convoquer et de réunir le dit Chapitre Général après Pâques de 1920.

 Toutefois, vu l'état plus ou moins anormal encore des relations internationales, des services des trans­ports et des œuvres de l'Institut fort éprouvées quant au personnel et au fonctionnement ; vu aussi les grandes distances qui séparent les maisons et qui oc­casionneraient des déplacements très dispendieux et très préjudiciables aux œuvres, il leur paraît extrê­mement difficile, pour ne pas dire impossible, de se conformer pleinement aux articles 115, 117, 118,  119 et 120 des Constitutions sur la Composition du Chapitre Général et sur le mode d'élection des dé­putés au dit Chapitre Général.

C'est pourquoi, tenant présent l'article 121 des mêmes Constitutions et l'Indult du 29 avril 1907 sur le même objet, ils supplient en toute humilité et soumission Votre Sainteté d'autoriser

I. Qu' il soit attribué un seul Député élu aux provinces qui n'ont pas 150 (cent cinquante) profès de vœux perpétuels, et que la vice-province de Nouvelle-Calédonie, de même que le District de l'Argentine et le District espagnol de la province d'Aubenas soient re­présentés au Chapitre Général par un seul député, élu.

Il. Que l'élection des Députés au Chapitre Gé­néral se fasse non au scrutin à deux degrés, mais par un vote unique, auquel prendront part seulement les Frères profès de vœux perpétuels. Leurs bulletins de vote seront adressés sous double pli cacheté au Frère Provincial (ou Vice-Provincial ou Visiteur du District) qui en fera le dépouillement avec les Membres de son Conseil auxquels seront joints quatre Frères profès de vœux perpétuels, élus comme il est indiqué ci-dessus pour les Députés au Chapitre Gé­néral.

Et que Dieu...

Vigore facultatum a Stmo Duo Nostro concessarum, S. Cong. Relig. Sod. proeposita, attentis expositis, benigne annuit pro gratia juxta preces pro hac vice tantum.

Rome, die 6 septemb. 1919.

Fr. ANDREAS Card. FRUHWIRTH

MAURUS M. SERAFINI, Ab. 0. S. B., Secretarius.

                             TRADUCTION.

En vertu des pouvoirs à elle accordés par N. S. P. le Pape, la S. Congrégation préposée aux affaires des Religieux, attendu les faits exposés, a bénignement concédé, par grâce, la permission d'agir selon la demande, pour cette fois seulement.

Rome, te 6 septembre 1919.

Fr. ANDREAS Card. FRUHWIRTH

MAURUS M. SERAFINI, Ab. 0. S. B., Secrétaire. 

En conformité de cet Indult et de l'article 144 des Constitutions, le Conseil Général a décidé que le douzième Chapitre Général de l'Institut s'ouvrira en notre maison de Grugliasco le 24 mai 1920, fête dé Notre Dame Auxiliatrice.

Les Capitulants devront tous être rendus à Grugliasco  au plus tard le samedi 15 mai pour prendre part à une retraite de 8 jours, qui commencera le lendemain dimanche 16 mai. Cette retraite sera à la, fois la retraite annuelle du Régime et la Retraite préparatoire à la tenue  du Chapitre Général. Elle se terminera le dimanche 23 mai. 

Frères qui doivent composer le Chapitre Général. 

1. - Ceux qui sont membres de droit d'après l'art. 115 des Constitutions, savoir :

a) Le Frère Supérieur Général ; les six Frères Assis­tants Généraux actuellement en fonction : F. Augustalis,  F. Angélicus, F. Diogène, F. Flamien, F. Michaélis et F. Columbanus ;

le F. Pierre-Joseph, Econome Général, le F. Dalmace, Secrétaire Général,

le F. Candidus, Procureur Général près le St-Siège ;

 b) Les Frères Provinciaux de nos 22 provinces, savoir :

F. Elie-Marie .       Provincial de St-Genis-Laval

F. Joseph-Philippe       »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                N. D. de l'Hermitage

F. Marie-Charles                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 St-Paul-3-Châteaux

F. Gabriel                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Beaucamps

F. Bassianus                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 d'Aubenas

F. Bonaventure                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              des Iles Britanniques

F. Marie-Victoric                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              de Varennes-sur-Allier

F. Camarinus                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                  N. D. de Lacabane

F. Clement                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              d'Australie

F. Joseph-Eméric                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              du Canada

F. Fleury                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              d'Espagne

F. Marie-Callixte                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              de l'Afrique du Sud

F. Acacius                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Colombie

F. Marie-Nizier                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Chine

F. Jean-Emile .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Constantinople

F. Amphiloque                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Syrie

F. Exupérance                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              du Brésil Central

F. Euphrosin                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                              Mexique

F. Marie-Liévin                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Brésil Méridional

F. Conon                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      »                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                 Brésil Septentrional

F. Héribert                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              des Etats-Unis

F. Denis                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              de Nouvelle Zélande

 

2. - En vertu du même article 115 des Constitutions et de l'Indult du 6 septembre 1919, les sept provinces de St-Genis-Laval de N. D. de l'Hermitage de St-Paul-3-Châteaux de Beaucamps, du Canada d'Espagne du Mexique qui ont plus de 150 Frères profès de vœux perpétuels, auront à élire chacune deux députés choisis parmi les Frères stables de la province.

Les quinze autres provinces, celles :

d'Aubenas

des Iles Britanniques

de Varennes-sur-Allier

de N. D. de Lacabane

d' Australie

de l'Afrique du Sud de Colombie

de Chine

de Constantinople de Syrie

du Brésil Central du Brésil Méridional du Brésil Septentrional des Etats-Unis

de Nouvelle Zélande

qui ont moins de 150 Frères profès de vœux perpétuels n'auront à élire qu'un seul député choisi parmi les Frères stables de leur province respective.

3. - En vertu du même Indult du 6 septembre 1919, la vice-province de Nouvelle-Calédonie, le District Ar­gentin de la province de St-Paul-3-Châteaux et le Di­strict d'Espagne de la province d'Aubenas, à qui les Constitutions n'attribuent aucun député de droit, seront représentés chacun par un député élu et choisi parmi leurs Frères stables respectifs.

Remarque. - Soit pour les provinces, soit pour la vice-province, soit pour les deux districts, toujours en vertu de l'Indult du 6 septembre 1919, les Frères profès de vœux perpétuels (dans lesquels, cela va sans dire, sont compris les Frères stables) sont seuls électeurs aussi bien pour l'élection des délégués au dépouillement que pour celle des députés au Chapitre. 

Mode d'élection. 

1. - Election des quatre Frères profès de vœux perpétuels (stables ou non) destinés à assister au dépouillement des votes pour les Députés au Chapitre Général. 

Huit jours après la réception de la présente circulaire, le Frère Directeur de chaque établissement indiquera le jour où on procèdera à l'élection des quatre délégués selon ce qui est réglé dans l'Indult du 6 septembre 1919.

Au jour et à l'heure fixés, tous les Frères profès de vœux perpétuels de l'établissement se réuniront sous la présidence du Frère Directeur.

Avant de procéder au vote, on récitera le Veni Creator et un chapelet pour demander les lumières du Saint Esprit et la continuation des bénédictions divines et de la protection de la Sainte Vierge sur la Congrégation.

Ensuite il sera donné lecture du Chapitre Premier de la seconde Partie des Constitutions et de la partie de la présente circulaire comprise depuis la page 307 jusqu'à la page 316.

Après cela chacun des Frères électeurs présents écrira sur un billet les noms des quatre Frères profès de vœux perpétuels (stables ou non) de la province ou de la vice-­province ou du district dont il fait partie ; il n'y ajoutera rien et n'y signera pas son nom. Il insèrera ce bulletin dans une petite enveloppe, qu'il cachettera sans y rien écrire. Tous les Frères électeurs de la maison ayant fait de même, les bulletins seront mis, en leur présence, sous un second pli (ou deux au besoin), qui sera cacheté à la cire à l'in­stant devant eux et sur lequel chacun inscrira soi-même son nom. Cette enveloppe cachetée à la cire devra porter sur le coin supérieur à gauche la mention :  « Délégués » .

Les bulletins de vote d'une même maison ainsi réunis seront enfermés dans une troisième enveloppe et adressés sans délai au Frère Provincial, ou au Frère vice-Provincial, ou au Frère Visiteur suivant qu'il s'agit d'une province, d'une vice-province ou d'un district.

Chacun des vocaux s'abstiendra de faire connaître le choix qu'il a fait ou qu'il se propose de faire.

Le secret des votes doit être gardé non seulement en ce qui concerne le vote émis ou à émettre par chacun personnellement mais encore pour les votes dont on croirait connaître les auteurs.

En vue d'éviter le plus possible les dépenses de voyages on est invité à choisir les délégués au dépouillement de préférence parmi les Frères profès des vœux perpétuels (stables ou non) dont la résidence ne soit pas trop éloignée de la maison provinciale.

A mesure que les plis lui parviendront, le Frère Provincial, ou Vice-Provincial ou Visiteur, ouvrira les premières enveloppes, en extraira, sans les ouvrir, celles qui sont cachetées à la cire et les mettra dans une boite

fermant à clef, en attendant qu'il puisse les présenter à son Conseil, qui est chargé conjointement avec lui d'en faire la vérification et le dépouillement. 

Dépouillement des votes. 

Au jour fixé pour le dépouillement, le Conseil pro­vincial, ou vice-provincial, ou du district, s'ouvrira par  le Véni Creator suivi de l'Ave Maris Stella et de nos in­vocations ordinaires :

" Cœur sacré de Jésus, ayez pitié de nous ; Cœur  im­maculé de Marie, priez pour nous, etc. ».

Les deux Conseillers les plus âgés seront nommés scru­tateurs et les deux plus jeunes seront nommés secrétaires. Au moyen des plis cachetés à la cire portant les noms des votants, on procèdera tout d'abord à l'émargement de ces noms sur la liste des Frères électeurs qui aura été préparée d'avance.

Cette opération étant terminée, le Président (provincial, ou vice-provincial, ou visiteur) ouvrira ostensiblement les enveloppes cachetées à la cire, en retirera les enveloppes contenant les bulletins de vote, les mettra à part sans les décacheter. On mêlera ensuite ces enveloppes sur la table.

Quand tout sera ainsi préparé, le Président ouvrira une de ces enveloppes, en retirera le bulletin, lira à haute voix les quatre noms qui y seront inscrits, fera passer le bulletin sous les yeux des deux scrutateurs qui, à leur tour, répéteront les noms à haute voix ; en même temps les deux secrétaires inscriront chacun sur une feuille sé­parée les noms proclamés, et à la suite de chacun le nombre de voix obtenues, de manière qu'à la fin il y ait entre les deux listes une concordance parfaite. Si un bulletin contenait plus de quatre noms, il ne faudrait tenir compte que des 4 premiers inscrits.                

Lorsque tous les votes auront été ainsi recueillis, on comptera immédiatement !es voix, et on dressera la liste des élus, par ordre, suivant le nombre de suffrages obte­nus ; puis on rédigera le procès verbal de la séance. Si deux Frères élus avaient parité de voix, le plus ancien de profession perpétuelle serait proclamé délégué et dans le cas où ils auraient le même temps de profession, on proclamerait le plus âgé des deux.

Les bulletins de vote seront brûlés en présence clé l'Assemblée, immédiatement après le dépouillement.

Si le Président ou les scrutateurs reconnaissaient quelques électeurs en lisant les bulletins, ils seraient tenus au secret.

Le procès verbal de la séance sera libellé comme il suit : 

L'an . . . . et le . . . . ., nous soussignés, Provincial de . . . . . . (ou Vice-Provincial de, ou Visiteur (le), et Con­seillers provinciaux (ou Conseillers de la Vice-Province de, ou du District de) . . . . ., convoqués à l'effet de vérifier et de dépouiller les scrutins pour l'élection des Délégués au dépouil­lement des votes pour les Députés au CHAPITRE GÉNÉRAL et réunis en notre maison de . . . . . . . . . ., sous la présidence du C. Frère N....., Provincial de . . . . . ou Vice-Provincial de . . . . ., ou Visiteur de . . . . . ), après avoir fait les priè­res prescrites par la circulaire du 14 octobre 1919, après avoir reconnu que le nombre des votants étant de . . . . ., les votes se sont répartis comme il suit :

Le C. F. N. . . . . . . . . a obtenu . . . suffrages.

Le C. F. N. . . . . . . . .                                                                                                                                                                                ». . .                                                                                                                                                                                   »

Le C. F. N. . . . . . . . .                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                . . .                                                                                                                                                                                »

Le C. F. N. . . . . . .                                                                                                                                                                                .                                                                                                                                                                                 ». . .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        »

Le C. F. N. . . . . . . . .                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                . . .                                                                                                                                                                                »

Aucune réclamation n'ayant été faite contre les opérations de l'Assemblée, le Frère Président a déclaré que nos Chers Frères N. . . . . . . ., N'. . . .                                                                                                                                                                                . . ., N". . . . . . . . et N’" . . . . . . . .                                                                                                                                                                                se trouvent légitimement et régulièrement élus pour prendre part, comme délégués, au dépouillement des votes pour les Députés de la province de .. . ., ., (ou de 1a vice-province de . . . . . ., ou du District de . . . . . .) qui seront appelés à faire partie du douzième CHAPITRE GÉNÉRAL de l'Institut.

Fait à . . . . ., les jours et an que dessus.

(Suivent les signatures de tous les Frères présents).

Les quatre Frères élus comme Délégués seront con­voqués en temps voulu par le Frère Provincial (ou le Frère Vice-provincial, ou le Frère Visiteur) de manière qu'ils puissent arriver au plus tard la veille du jour où aura lieu le dépouillement des votes pour les Députés au Chapitre Général.

N. B. - Le Frère qui aura obtenu le plus de suffrages après les quatre élus sera suppléant pour le cas où l'un des élus serait empêché de se rendre à la séance du dépouillement des votes pour les députés au Chapitre Général. 

Election des députés au Chapitre Général. 

Quinze jours après la réception de la présente circu­laire, on procédera dans tous les établissements de l'In­stitut à l'élection des députés qui devront prendre part au douzième Chapitre Général de l'Institut.

Au jour indiqué d'avance par le Frère Directeur de l'établissement, les Frères profès de vœux perpétuels de la Maison étant réunis, on récitera le Veni Creator, qui sera suivi d'un Chapelet, comme il fut fait pour l'élection des délégués au dépouillement.

Ensuite il sera donné lecture du Chapitre premier de la seconde partie des Constitutions et de la partie de la présente circulaire comprise depuis la page 317 jusqu'à la page 320.

Cela étant fait, chaque Frère profès de vœux perpé­tuels écrira sur un billet un ou deux noms selon qu'il y a un ou deux députés à élire dans le district, ou la vice-province ou la province dont il fait partie ; il n'y ajoutera rien et n'y signera pas son nom. Il insèrera ce bulletin dans une petite enveloppe qu'il rachètera sans y rien écrire. Tous les Frères de la maison ayant fait de même, les bulletins seront mis en leur présence sous un second pli (ou deux au besoin), qui sera cacheté à la cire à l'instant et sur lequel chacun écrira lui-même son nom. Cette enveloppe cachetée à la cire devra porter sur le coin supérieur a gauche la mention : « Députés ».

Les bulletins d'une même maison ainsi réunis seront enfermés dans une troisième enveloppe et adressés sans délai au Frère Provincial, ou au Frère Vice-Provincial ou au Frère Visiteur selon que l'opération concerne une province, ou une vice-province, ou un district. On s’assurera du poids de manière à éviter les surtaxes.

A l'arrivée de chacun de ces plis, le F. Provincial ou le F. Vice-Provincial, ou le F. Visiteur, en ouvrir la première enveloppe d'où il retirera les plis cachetés la cire portant les noms des électeurs. Il les placera immédiatement sans les ouvrir dans une boite fermant à clef qui sera sous sa garde et sa responsabilité, jusqu'au moment de les présenter à l'assemblée qui aura mission de procéder au dépouillement. 

Dépouillement des votes pour les Députés au Chapitre Général. 

D'après l'Indult du 6 septembre 1919 l'Assemblée qui devra procéder au dépouillement des votes pour les Dé­putés au Chapitre Général se composera du Frère Pro­vincial (ou du Vice-Provincial ou du Frère Visiteur) et de ses quatre conseillers auxquels seront adjoints le ; quatre délégués élus qui auront été choisis parmi les Frères Profès de vœux perpétuels (stables ou non) de la province, ou du district. En tout neuf membres.

Dès que tous les plis contenant les votes seront ar­rivés à la Maison Provinciale, le Frère Provincial ou le Vice-Provincial ou le Frère Visiteur déterminera le jour et la maison où devra se faire le dépouillement et il convoquera pour ce jour-là ses quatre conseillers et les quatre délégués élus pour assister au dépouillement.

Les neuf membres qui doivent composer l'assemblée étant réunis dans la salle qui aura été préparée à cet effet, on récitera le Veni Creator et un chapelet, auquel on ajoutera nos invocations ordinaires : Cœur sacré de Jésus, ayez pitié de nous ; Cœur immaculé de Marie, priez pour nous, etc.

Cela étant fait, on procédera, au scrutin secret, à l'élection de deux scrutateurs et de deux secrétaires choisis dans l'Assemblée, lesquels prendront la place qui leur sera indiquée par le Président.

Tout étant ainsi préparé, le Président ouvrira la boite, où auront été placés et conservés, sous sa garde, les plis cachetés à la cire contenant les bulletins de vote. Il ouvrira ces plis et en extraira ostensiblement les petites enveloppes contenant les bulletins de vote, et, sans les ouvrir, il les comptera pour s'assurer que leur nombre est égal au nombre de noms écrits sur l'enveloppe qui les contenait. Si cette égalité n'existait pas on en ferait la constatation par écrit et on en ferait mention dans le procès-verbal de la séance.

Les enveloppes contenant les bulletins de vote, après avoir été comptées, seront mises à part, restant toujours cachetées.

Tous les plis cachetés à la cire ayant été ouverts et toutes les enveloppes contenant les bulletins de vote ayant été comptées, on procédera à l'émargement des électeurs sur une liste préparée d'avance et en se servant des noms écrits sur les plis qui contenaient les enveloppes des bulletins de vote.

L'émargement étant terminé, on mêlera sur la table les enveloppes cachetées contenant les bulletins de vote. Après cela, le Président en prendra une, la décachettera ostensiblement, en extraira le bulletin de vote et lira à haute voix le nom ou les deux noms qu'il con­tiendra ; il le fera passer au premier scrutateur qui lira aussi à haute voix le nom ou les deux noms inscrits ; le second scrutateur fera de même.

On agira ainsi pour tous les bulletins de vote. Après la triple proclamation de chaque bulletin, les secrétaires, chacun de son côté, noteront les voix sur la liste des Frères éligibles préparée d'avance. Cette no­tation de voix se fera au moyen des chiffres 1, 2, 3, etc. ...  ;  après 10 on tirera un trait et on recommencera la série 1, 2, 3, etc. Cette opération terminée, on confrontera les deux listes, qui doivent être parfaitement conformes de manière que l'une serve de contrôle à l'autre.

Si un bulletin contenait plus de noms qu'il doit en con­tenir, on ne tiendrait compte que du premier, ou des deux premiers suivant qu'il y a un ou deux députés à élire.

Lorsque tous les votes auront été recueillis et proclamés  comme il vient d'être dit, on comptera immédiatement les voix et on dressera la liste des quatre Frères qui auront obtenu le plus de suffrages, s'il s'agit des provinces où on a deux députés à élire, et des deux qui auront obtenu le plus de suffrages s'il s'agit des provinces, vice-province, ou districts où on n'a qu'un député à élire. Lorsqu'il s'agira d'élire deux députés, les deux Frères qui auront obtenu le plus de suffrages seront proclamés ­députés, et les deux qui les suivront immédiatement pour le nombre de voix obtenues, seront proclamés suppléants.

Lorsqu'il s'agira d'élire un seul député, le Frère qui aura obtenu le plus de suffrages sera proclamé député et celui qui le suivra immédiatement pour le nombré de voix obtenues, sera proclamé suppléant.

Si deux Frères élus avaient obtenu le même nombre de suffrages, le plus ancien de stabilité serait proclamé député ou suppléant, et dans le cas où ils auraient le même temps de stabilité c'est le plus âgé des deux quiserait proclamé.

Les bulletins de vote seront brûlés en présence de l'Assemblée immédiatement après le dépouillement.

Si le Président, les scrutateurs, ou les secrétaires reconnaissaient quelques électeurs en lisant les bulletins,ils seraient tenus au secret.

Les opérations du dépouillement étant terminées et les listes des deux secrétaires étant contrôlées l'une par l'autre, on rédigera le procès-verbal de la séance qui sera libellé comme il suit : 

L'an . . . . . et le . . . . . ., nous soussignés Provincial de ...  (ou Vice-provincial de, ou Visiteur de), Conseillers provinciaux (ou Conseillers de la Vice-province de, ou Con­seillers du District de) et Profès élus comme délégués au dé­pouillement convoqués régulièrement à l'effet de vérifier et de dépouiller les scrutins pour l'élection des Députés au douzième CHAPITRE GÉNÉRAL de l'Institut des Petits Frères de Marie, qui doit s'ouvrir le 24 mai 1920 en notre maison de Grugliasco, réunis en notre maison de .... sous la présidence de Notre C. Frère N. ... Provincial (ou Vice-Provincial, ou Vi­siteur) ;

Après avoir imploré les lumières de l'Esprit Saint par la récitation de l'hymne Veni Creator et demandé la. protection de la Très Sainte Vierge Marie par la récitation d'un chapelet.

Nous avons nommé à la pluralité des suffrages nos C.C. F.F. N..... et N..... pour scrutateurs chargés de dépouiller les votes et nos C.C. F.F. N..... et N..... pour secrétaires.

Ensuite, l'intégrité des plis cachetés, contenant les votes des Frères profès ayant été reconnue, le Président a compté les plis contenant les bulletins de vote et en a extrait ces bulletins.

Le nombre des bulletins étant de .... ., il en résulte que ce nombre est égal à celui des Frères profès qui ont envoyé  leurs votes.

Le Président a ensuite ouvert successivement tous ces bul­letins de vote, a lu à haute voix le nom ou les noms inscrits, puis les a fait passer au premier scrutateur, qui a lu aussi à haute voix le nom ou les noms inscrits, celui-cules a fait passer au deuxième scrutateur, qui a répété à haute voix le nom ou les noms inscrits et les a montrés aux deux secrétaires, qui en ont pris note chacun de son côte.

Le dépouillement étant fini, et les listes des deux secrétaires contrôlées l'une par l'autre le résultat des votes a été pro­clamé par le Président comme il suit :

Le nombre des votants étant de . . . . . Les votes se sont ainsi répartis

(quand il s'agit d'un seul député à élire)

Le C. F. N. . . . .. . a obtenu . . . suffrages.

Le C. F. N’ . . . . . . .                                                                                                                                                                                ». .                                                                                                                                                                                "

Le Président a déclaré que le C. F. N. ....  se trouve légitimement et régulièrement élu pour prendre part comme Député de la province de . . . . . . . (ou de la vice-province de . . . . . . ., ou du district de . . . . . . .) au douzième CHAPITRE GÉNÉRAL de l'Institut ; et le C. F. N'...... ., se trouve régulièrement élu comme suppléant.

(Quand il s'agit de deux Députés à élire)

Le nombre des votants étant de . . . . .

Les votes se sont ainsi répartis :

Le C. F. N. . . . . . . . . a obtenu . . . suffrages.

Le C. F. N.' . . . . . . . .                             »                                                                                                                                                                                . . .                                                                                                                                                                                »

Le C. F. N." . . . . . . . .                             »                                                                                                                                                                                . . .                                                                                                                                                                                »

Le C. F.                               N. .                                                                                                                                                                         .                                                                                                                                                                                »                                                                                                                                                                                .                                                                                                                                                                                »

Le Frère Président a déclaré que F. N. . . . . et F. N'. . . . . se trouvent légitimement et régulièrement élus pour prendre part comme Députés au douzième CHAPITRE GÉNÉRAL de l'In­stitut et que les Frères N." . . . . et N."' . . . . sont égale­ment élus comme premier et second suppléants.

Fait à . . . . . ., les jour, mois et an que dessus.

(Suivent les signatures de tous les Frères présents.)

 

 Les secrétaires feront, séance tenante, autant d'extraits du procès-verbal ci-dessus qu'il y aura de Députés élus ; ces extraits, signés par tous les Frères présents, constitue­ront les titres ou actes de députation et seront envoyés à chacun des députés élus. Ils seront rédigés comme il suit :

 

INSTITUT DES PETITS FRÈRES DE MARIE.

Province de . . . . . .

(ou Vice-Province de) . . . . . .

(ou District de) . . . . . .

ACTE DE DÉPUTATION AU CHAPITRE GÉNÉRAL.

Nous soussignés, Provincial (ou Vice-Provincial, ou Visi­teur), Conseillers provinciaux (ou Conseillers de la vice-pro­vince de, ou du district de), et Frères profès délégués pour assister au dépouillement, régulièrement convoqués et assem­blés à l'effet de vérifier et de dépouiller les scrutins pour l'é­lection des Députés au CHAPITRE GÉNÉRAL qui sera tenu à Grugliasco conformément à la lettre circulaire de convocation en date du 14 octobre 1919.

Nous déclarons, constatons et affirmons que le dépouillement de tous les bulletins a donné le résultat suivant, consigné au procès-verbal de notre séance de ce jour.

N.N. C.C. Frères N..... et N..... ayant obtenu la majorité relative des suffrages ; ont été proclamés Députés et N.N. C.C. Frères N..... et N....., suppléants,

(et s'il s'agit d'un seul député à élire) :

N. C, Frère N....., ayant obtenu la majorité relative des suffrages a été proclamé Député et N. C. Frère N..... suppléant. Vous êtes donc appelé, notre cher Frère N....., par cet Acte, qui vous servira, d'Obédience à vous rendre au CHAPITRE GÉNÉRAI. convoqué par le R. Frère Supérieur Général et à prendre part à l'élection du Supérieur Général et à tous les actes capitulaires, proposer, discuter et résoudre tout ce qui sera trouvé opportun, juste, convenable et utile tant pour l'avan­tage de notre Institut que pour la gloire de Dieu et le service de la sainte Eglise.

Fait en notre maison de . . . . . ., le . . . . . . . 19... (Signatures).

 Le Président de l'Assemblée visera en ces termes les signatures

Le soussigné, Président de la Commission des votes pour la députation au CHAPITRE GÉNÉRAL, reconnaît et certifie l'au­thenticité des signatures ci-dessus.

A..........le..........19... F. N...

 Un acte analogue sera adressé à chacun des Frères suppléants ; mais au lieu de la dernière partie : Vous êtes donc appelé, etc., on mettra :

Nous vous en donnons avis, notre cher Frère N..., pour le cas où un Frère Député de votre Province (ou Vice-province, ou District) étant empêché de prendre part aux délibérations du Chapitre, vous seriez appelé à le remplacer en qualité de Suppléant.

Le jour même de la séance ou le lendemain au plus tard chaque Président doit adresser au Frère Supérieur 23

Général une copie dûment signée du procès-verbal du dépouillement des votes ; l'autre copie restera aux archi­ves de la Maison provinciale.

Ces copies devront contenir les noms de tous les Frères qui auront obtenu des suffrages avec indication du nombre de voix obtenues par chacun d'eux, soit comme délégués au dépouillement, soit comme députés au Chapitre Général.

Les Députés élus ne doivent pas oublier d'apporter avec eux au Chapitre leur Acte de députation, cette pièce devant être produite au moment de la vérification des pouvoirs.

 N.B. - Les Frères électeurs qui sont placés momen­tanément dans une province autre que la leur, enverront à leur Provincial, aussitôt après la réception de la présente circulaire, leurs bulletins de vote sous triple enveloppe comme il a été dit pour les autres. Il est bien entendu qu'ils donneront leurs suffrages à des Frères stables de la province à laquelle ils appartiennent.

Un Frère fait partie d'une province-tant qu'il n'en a pas été changé par une obédience du Fr. Supérieur Général,. où ce changement se trouve formellement exprimé.

Les Frères Provinciaux, bien que non éligibles sont électeurs. Ils votent avec les Frères de leur province.

---------------------------------------------

Les Frères profès de vœux perpétuels peuvent adresser des Notes ou Mémoires au Chapitre Général. Ils les adresse­ront au Frère Secrétaire Général de manière qu'ils puis­sent arriver au moins quinze jours avant l'ouverture du  Chapitre. Une commission de quatre ou cinq membres de droit ou élus du Chapitre Général procèdera au dé­pouillement et au classement des notes envoyées. Ces Notes ou Mémoires doivent avoir chacun son objet spécial indiqué par un titre en gros caractères et être écrits sur une feuille ou un cahier distinct. 

État des Frères Stables de l'Institut en 1919, éligibles

comme députés au douzième Chapitre Général

(Constitutions, art. 116).

  

Province de, St. Genis-Laval.

 

F. Amase

„ Amidéi

„ André-Louis

„ Antoine-Marius

 „ Auxence­

„ Avellin

„ Benoit-d'Aniane.

„ Bonosius

„ Cécilianus

„ Cérénicus

 Clarent

„ Climène

" Crescence

„ Déodat

„ Des Anges

„ Eléazar

„  Elie-Marie

„ Elie-Raphaël

„ Epaphrodite Ethère

„ Gildas

„ Grégoire de Nazianze

„ Grégorio

„ Jean-Antoine

„ Joseph-Adolphe

„ Joseph-Félix

„ Joseph-Firmin.

 „ Joseph-Fulgence

„ Joseph-Michel

„ Joseph-Philémon

„ Joseph-Philomène

„ Joseph-Valentin

„ Jubin

„ Jules-Etienne „

„ Julius

„ Louis-Laurent

„ Louis-Salvatoris

„ Marcellus

„ Marie-Albano

„ Marie-Basilide

„ Marie-Constant

„ Marie-Corsini

„ Marie-Etienne

„ Marie-Fernand

„ Marie-Paulin

„ Marie-Victorius

 „ Michaël

„ Michée

„ Mucius

„ Parfait

„ Pierre-François

„ Pierre-Philomène

„ Pulchrone

„ Stanislas

„ Tharcisse

„ Théodéric

„ Victor-Régis

„ Virgilus

 

Province de N. D. l'Hermitage.

 

F. Adjutor

„ Albeus

„ André-François

„ André-Marius

„ Anselme

„ Antoine-Marie

„ Antoine-Régis,

„ Arthémie

„ Audard

 „ Borgia

„ Céolfrid

„ Denis-Joseph

 „ Epiphanie

„ Euchariste

 „ François-Léon

„ François-Marie

„ Gemelliu

„ Gériu

„ Hégésippe

„ Henri-Emile

„ Innocentès

„ Jean-Alphonse

„ Joseph-Alphonse

„ Joseph-Alphonus

„ Joseph-Bonaventure

„ Joseph-Charles

„ Joseph-Philippe

„ Jucondianus

„ Laurent-Régis Lin

„ Louis-Damascène

 „ Ludovic

„ Marie -Abraham

„ Marie-Ambroise

„ Marie-Darius

„ Marie-Désiré

„ Marie-Dominique

„ Marie-Edmond

„ Marie-Florianus

„ Marie-Joannice

„ Marie-Lévi

„ Marie-Octavien

„ Marie-Pascal

„ Marie-Raymond

„ Marie-Viateur

„ Marie-Vincent

„ Marcel

„ Maurin

„ Maxime

„ Melchior

„ Mélèce „

„ Ruben

„ Rufinien

„ Siméon-Joseph

„ Théotime

„ Trophimus

 

 Province Saint Paul-3-Châteaux

 

F. Adélinus

„ Adventor

„ Alfano

„ Amabilis

„ Anatole

„ Anthime

„ Arateur

„ Bonitus

„ Cariton

„ Cyrus

„ Diégo

„ Donateur

„ Dorothée 

„ Emery

„ Enrico

„ Gabriel-Joseph

­„ Gentil

„ Guislin

„ Hériberty

„ Hermias

„ Hervianus

„ Jean-l'Aumônier

„ Juventin 

„ Louis-Théophile 

„ Marie-Abilius

„ Marie-Charles

„ Marie-Sosithée 

„ Marie-Ubald .

„ Mathurin

„ Maurus

„ Noël

„ Orience

„ Philadelphus

„ Raffaele

„ Serapion

„ Valérianus­

„ Vauthier

„ Venant

„ Victorin

„ Victus

„ Vulgis

 

Province  Beaucamps

 

F. Adelmare

„ Adelme

„ Adrius-Paul

„ Almer

„ Amé

„ Ansbert-Joseph

„ Ansvin

„ Aquilas

„ Armand-Léon

„ Armand-Victor

„ Aubertus

„ Auguste-Régis

„ Ausonius

„ Basiliani

„ Blandin

„ Célestin

„ Chumald

„ Clérus

„ Cletus

„ Dacius

„ Dominicus

„ Donatus

„ Edbert

„ Eulade

„ Evergile

„ Gabriel

„ Gébuin

„ Gilduin

„ Gilles

„ Gontard

„ Henri-Gustave

„ Jean-Alexis

„ Jean-Paul

„ Joseph- Ephrem

„ Joseph-Vérius

„ Jovinien

„ Kénérin

„ Léon-Etienne

„ Libérien

„ Loriance

„ Louis-Justin

„ Lucillien

„ Mainfroy

„ Marcion

„ Marie-Agathon

„ Marie-Edouard

„ Marie-Fernandez

„ Marie-Laurien

„ Marie-Odulphe

„ Marie Raphaélis

„ Marie-Réné

„ Marie-Théodart

„ Maximus

„ Nathanaël

„ Nil

„ Norbert

 „ Pacifique

„ Paul-Ernile

„ Pierre d'Alcantara

„ Prochore

„ Prudence

„ Raymond-Célestin

„ Rhodien

„ Sigisbert

„ Synèse

„ Théodémir

„ Victorinus.

 

Province d'Aubenas­

 

F. Abraham

„ Agathangelus

„ Amarin

„ André-Misaël

„ Authime

„ Bassianus

„ Bernon

„ Celse

„ Clarence

„ Eucher Garnier

„ Hermée

„ Joseph-Ovide

„ Jovien

„ Kentigern

„ Louis-Autoine

„ Marie-Josué

„ Marinon

„ Orientius                                                                                                                                                   

„ Paul-Régis

„ Philémon

„ Pierre-Etienne

„ Quintinien

„ Riquier

„ Sévard

 

Province Varennes-s/Allier.

 

F. Agapit

„ Ajut

„ Antidius

„ Augebert

„ Augustin-Joseph

„ Benedetto

„ Bernardus

„ Cantius

„ Dominici

„ Ecclesius „ Elpinien

„ Gualbert

„ Ignace - de Loyola

„ Jean-Evangéliste

„ Joseph-Eugène

„ Joseph-Labre

„ Joseph-Raymond

„ Léon-Régis

„ Léopoldus

„ Louis-Austremoine

„ Louis-Michaélis

„ Lubentius

„ Marie-Hormisdas

„ Marie-Victoire

„ Marie-Victoric

„ Numérien

„ Pambon

„ Révérien

„ Sénateur

„ Camarinus

„ Corneille

„ Dositheus

„ Epinus

„ Ernest-.Joseph

„ Francois-Virgile

„ Front

„ Jean-Cyprian

„ Joannès-Joseph

„ Licart-Léon

„ Louis-Alexandre

„ Marie-Ambrosinien

„ Marie-Léovigilde

„ Martin-Joseph

„ Méthodius „  Pascal

„ Paul-Augustin

„ Pierre-Thomas

„ Philotheus

„ Sison

 

Province îles Britanniques.

 

F. Albert-Dominic

„ Andrew

„ Benedict

„ Bonaventure

„ Cyprian

„ Gyprian-Edward

„ Edmund

„ Einard

„ Eldrad

„ Ezéchiel

„ Francis-Régis

„ George

„ Germanus

„ Guérin

„ James

„ John-Joseph

„ Mary-Sebastian

„ Matthew

„ Peter-Claver

„ Ricard

„ Sébaste

„ Telme

„ Thomas-Aquino

„ Winoc

 

Province d'Espagne.

 

F. Abilius

„ Adventinus

„ Alexius

„ Alfonso

„ Antoine-Joseph

„ Avito

„ Bénilde

„ Bernabé

„ Bernardino

„ Bruno

„ Congal

„ Damaso

„ Demetrius

„ Edesius

„ Elide

„ Elisée

„ Eolde

„ Ernigdio

„ Epifanio

„ Eusebio

„ Fausto

„ Modesto „

 „ Moïse

„ Nicétius

„ Nolasco

„ Onesiforo

„ Paul-Marie

„ Sergius

„ Tarcisio

„ Victoire

„ Vivence

 

Province du Canada.

 

F. Abel-Etienne

„ Adonius

„ Agileus-Pierre .

, Alfrid

„ Auguste-Victor

„ Camille Ernest

„ Célestius

„ Césidius

„ Charles-Augustin

„ Charles-Damien

„ Charles-Casimir

„ Charles-Emile

„ Classicus

„ Chryseuil

„ Elie-Frédéric

„ Ethelbertus

„ Eugène-Henri

 „ Gabriel-Marié

„ Gémel

„ Généré

„ Gervasius

„ Gilbertus

„ Henri-Noël

„ Jordanus

„ Joseph-Climaque

„Joseph-Daniel

„ Joseph-Eméric

„ Joseph-Frédéric

„ Joseph-Martinien

„ Joseph-Maxime

„ Joseph-Maximin

Josephus

„ Jules-Adrien

„ Léon-Isidore

„ Léon-Michel

„ Léon Zéphirin

„ Lévites

„ Louis-Gustave

„ Louis-Humbert

„ Louis-Ignace

„ Louis-Joanny

„ Louis-Patrice

„ Macaire

„ Marcellin-Benoît

„ Marie-Alexandre

„ Marie-Béatrix

„ Marie-Eudoxe

„ Marie-Exupère

„ Marie-Florien

„ Marie-Stratonique

„ Marie-Sylvestre

 „ Marie-Théophane

„ Marie-Eparque

„ Marie-Wenceslas

„ Mary-Hyacinthe

„ Odulpbe

„ Paul-Henry

„ Pierre-Chrysologue

„ Philippus

„ Priscillianus

„ Reynier

„ Saintin

„ Théogone

„ Turibe

„ Vindicien

„ Virgilius

 

Province des Etats-Unis.

 

 F. Adolphe-Armand

„ Adolphe-Léon

„ Aloysius-Mary

„ Boniface 

„ Dioscoride

„ Félix-Eugène

„ Héribert

„ John-Casimir

„ Joseph-Athanasius

„ Legontianus

„ Léon-Camille

„ Louis-Raphaël

„ Marie-Anicetus

„ Marie-Céphas

„ Marie-Sylvain

„ Paul-Acindynus

„ Philomène-Joseph 

„ Pierre-Vincent

„ Ptolemeus

„ Zéphiriny

 

Province du Mexique.

 

 F. Almet

„ Amatus

„ Anthelmus 

„ Euphrosin

„ Filogonio

„ Florent

„ Gausbertus

„ Guillaume

„ Louis-Donateur

„ Luigi

„ Marie-Anaclétus

„ Marie-Joachim

„ Népotien

„ Pierre-Damien

„ Ricardo

„ Sébastien

„ Tirso

 

Province de Colombie.

 

F. Acatius

„ Adalbony

„ Anaclet

„ Candidien

„ Carlos

„ Christin

„ Epipode

, Edmond-Joseph

„ Héliodorus

„ Pélagius

„ Théodore-Joseph

„ Savinus

„ Urbano-José

 

Province Brésil Septentrional.  

 

F. Aldérad

„ Alpinianus

„ Augustianus

„ Auxent

„ Claude-Régis

 „ Conon

„ Domice

„ Fréjus

„ Gabriel-Ambroise

„ Hérébaldus

„ Joseph-Bénigne

 „ Joseph-Pacôme

„ Louis-Chanel

„ Louis-Joachim

„ Marie-Alypius

„ Marie-Amedeus

Marie-Florentin

„ Marie-Syndime

„ Marius-Eloi

„ Méleusippe

„ Néotus

„ Paul-Berchmans

„ Réginald

„ Théodorit

„ Zéphirinus

 

Province Brésil Central.

 

F. Aloysio

„ Alphonse-Etienne

„ Bénen

„ Dagobertus

„ Diomède

 „ Erasme

„ Eustoche

„ Exupérance

„ Frumentius

„ Gaspard

„ Gaudentius

„ Gomez

„ Gondulphe

„ Hirénarque

„ Isidore-Régis

„ Joseph-Austremoine

„ Joseph-Borgia

„ Joseph-Exupère

„ Joseph-Marcel

„ Joseph-Matthieu

„ Landéricus

„ Léonat

„ Louis-Anastase

„ Louis-Martial

„ Louis-Rumond

„ Marcien

„ Marie

„ Marie-Amance

„ Marie-Borgia

„ Marie-Chrysophore

 „ Marie-Epiphane

„ Marie-Esdras

„ Marie-Evremond

„ Marie-Gobrien

„ Marie-Jucondien

„ Marie-Marcien

„ Marie-Nicet

„ Marie-Vilbert

„ Paul-Ambroise

„ Pierre-Cassien

„ Sapor

„ Wilfridus

 

Province Brésil Méridional.                                                                                                                  

 

F. Aréce

„ Edouard

„ Géraud

„ Henri-Francois

„ Jean-Dominici

„ Joseph-Dieudonné

„ Liévin

„ Marie-Adrien

„  Marie-Liévin

„ Paulinien

„ Weibert

„ Ysice

„ Marie-Eusèbe

 

Province de Chine.

 

F. Antonin

„ Aristonique

„ Egbertus

„ Faust

„ Joseph-Gabriel

„ Joseph-Vincent

„ Jules-Alfred

„ Louis-Eraste

„ Louis-Michel

 „ Marie-Julien

„ Marie-Nizier

„ Marie-Prudent.

„ Nazianze

„ Pascal-Louis

„ Pierre-Camille

 

Province de Constantinople.

 

F. Alfrideus

„ Alphontius

„ Flavien-Étienne

„ François Eubert

„ Frument-Jérôme

„ Jean-Émile

„ Jean-Stanislas

„ Joseph-Émile

„ Joseph-Martial

„ Louis-Marie

„ Louis-Navier

„ Marc

„ Marie-Agilbert

„ Marie-Amateur

„ Marie-Brunon

„ Marie-Damien

„ Marie-Flavien

„  Marie-Florentien

„ Marie-Fulgentius

„ Marie-Jérôme

„ zotiqne

„ Avit

„ Barnabé

„ Benolt

„ Claudien

„ Elie-Gilbert

„ Émile-Gabriel

 „ Eustole

„ François-Joseph

„ Gomer

„ Isidore-Joseph

„ Jean-Émilien

„ Jean-Licinius

„ Jean-Symmaque

„ Jean-Thomas

„ Joseph-Baptiste

„ Joseph-Barthélemy

„ Joseph Bonus

„ Joseph de Léonissa

„ Joseph-Fabien

„ Joseph-Gaudence

„ Joseph-Michael

„ Juvence

„ Louis-Fraterne

„ Marie-Athanase

„ Marie-Austremoine

„ Marie-.Basile

„ Nicolas Rodriguez

 

Province de l'Afrique du Sud.

 

F. Eustérius

„ Fredericus

„ Henry-Mary

„ Jérôme

„ John-Eusebius

„ Joseph-Mary

„ Julien-Henri

„ Marie-Callixte

„ Mary-Dominic

„ Marie-Eustérius

„ Marie-Vital

„ Nimien

 

Province d'Australie.

 

F. Bardonien

„ Bède

„ Berchmans Joseph

„ Bertrand

„ Borgia

„ Brendan

„ Canute

„ Casimir

„ Clement

„ Edwin

„ Ernest

„ Gabriel-Joseph

„ George

„ Hilary

„ Hubert-John

„ Hugh

„ Joseph-Henry

„ Kevin

„ Kostka

„  Lawrence

„ Mary-Edmund

„ Mary-Felix

„ Mary-Guibertus

„ Mary-Placid

„ Osmond

„ Patrick-Mary

„ Paulinus

„ Peter

„ Philip

„ Pins

„ Sylvester

„ Thomas-Joseph „

„ Victor

„ Vincent-Joseph

„ Wilbred

„ Xavier-Joseph

 

Province de NIle-Zélande.

 

 

F Alphonsus-Mary

„ Arthur

„ Basil

„ Bonaventure

„ Cloman

„ David

„ Denis

„ Felan

„ Fergus

„ Henrick

„ Henry-Frederick

„ Justin

„ Loetus

„ Louis-Othon

„ Macarius

„ Malachy

„  Mary-Benignus

„ Mary-Claudius

„ Mary-Egbert

„ Mary-Palladius

„ Mary-Maurice

„ Nazarius-Joseph

„ Paul-of-the-Cross

„ Philippe

„ Richard-Mary

„ Valerian

„ Vincent

 

Vice-Province de Nlle Calédonie

 

F. Albano

„ Hamon

„ Joseph-Achille

„ Joseph-Édith

„ Louis-Arthur

„ Louis-Josué

„ Nabor

„ Paul-Casimir

„ Philotère

 

District de l'Argentine.

 

F. Agritius

„ Bajulus

„ Constancien

„ Frédien

„ Honoratus

„ Igancio

„ Paulius

„ Siméon

„ Vincent-Ferrier

 

District espagnol de la Province d'Aubenas.

 

F. Bertuald

„ Camarin

 „ Casimir-Joseph 

„ Constantin-Alexis

„ Dange

„ Gaetan

„ Hilarien 

„ Isaac

„ Joseph-Amarin

„ Joseph-Basilien 

„ Joseph-Bonose

„ Joseph-Thimothée

„ Marie-Fortuné

„ Pavin

 Philomen

„ Protasius

„ Richard

„ Sévérino

 „ Vénérius


 N.B. - Si dans cette liste, qui cependant a été soi­gneusement collationnée d'après les Registres du Secré­tariat Général, il était resté quelque omission ou quelque erreur, chaque Frère Provincial est prié de la corriger, en ce qui regarde sa province respective et d'envoyer, le cas échéant, une copie rectifiée des Stables de la pro­vince à chaque établissement de sa dépendance.

-----------------------------------------------

 Importance exceptionnelle

du prochain Chapitre Général.

 Vous savez tous, M. T. C. F., que les années qui viennent de s'écouler depuis près d'un quart de siècle, et parti­culièrement depuis notre dernier Chapitre Général tenu en 1907, ont été marquées par des événements d'une gravité exceptionnelle, et tels, nous pouvons le dire, qu'il ne s'en était pas vu de pareils depuis la fondation de notre Institut.

Toutes les familles religieuses et la nôtre, par con­séquent, en ont ressenti et en ressentent encore un con­trecoup plus ou moins violent.

Un grand nombre de nos Frères ont dû quitter leur habit religieux, mener une vie tout autre que la vie ré­gulière de communauté.

Pour bien des causes, la marche normale de notre Institut a subi, pendant ce temps, des perturbations plus ou moins graves, mais toujours très regrettables.

Le recrutement des vocations en a considérablement souffert dans un bon nombre de nos provinces.

Ne pouvons-nous pas dire aussi avec vérité, que l'esprit religieux en a souffert dans une certaine mesure chez ceux de nos Frères qui ont dû vivre dans une atmosphère morale qui n'était pas la leur, et sous un habit qui n'était pas pour eux la sauvegarde que porte toujours avec lui l'habit religieux ?

Nous avons fait des prières persévérantes dans toutes nos communautés pour obtenir la cessation de ces grandes et terribles épreuves.

Grâce à Dieu, des temps meilleurs semblent s'annoncer. Puissent-ils arriver bientôt et nous permettre de reprendre partout et en toute sécurité la marche normale de nos diverses ouvres.

Mais si la plupart des peuples sentent un impérieux besoin de travailler à la réparation des ruines de toutes sortes qu'ils ont subies, nous aussi, M. T. C. F., n'avons­nous pas à prendre des mesures réparatrices et préser­vatrices commandées par les circonstances ?

C'est là une raison dont vous comprenez tous la gra­vité, M. T. C. F., et qui donne à notre prochaine réunion capitulaire une importance exceptionnelle.

Il en est d'autres.

Le Chapitre Général va avoir tout d'abord à élire pourune période de douze ans les Supérieurs en qui se per­sonnifie, dans la marche ordinaire, l'autorité suprême dans l'Institut ; et combien déjà, à ce seul point de vue sa tâche n'est-elle pas de capitale importance ?

Avoir de bons supérieurs, c'est à dire des hommes prudents et sages qui ayant la claire vue des vrais in­térêts de notre Société, mettent toute leur application à les ménager ou à les promouvoir au mieux des événements et des circonstances ; des supérieurs en même temps fermes et doux, qui, sans rien relâcher des principes ni laisser aucun abus s'introduire et se répandre, sachent néan­moins tenir compte de la faiblesse humaine et sachent unir dans la mesure qui convient la douceur à la fermeté ; des supérieurs animés de l'esprit de Dieu qui, dans leurs jugements et leurs appréciations, s'élèvent au-dessus des opinions et des préoccupations purement humaines pour n'avoir en vue que les intérêts supérieurs de la gloire de Dieu et du bien éternel des âmes, c'est pour un Institut religieux un gage de prospérité devant Dieu et même devant les hommes.

Au contraire, avoir des supérieurs incapables, peu soucieux des devoirs de leur charge ; des supérieurs qui, par  négligence ou par impéritie, laisseraient péricliter les intérêts vitaux qui leur seraient confiés, qui, par faiblesse, laisseraient fléchir la discipline régulière et ouvriraient ainsi la porte aux abus, ce serait un très grand danger de décadence et même de ruine pour l'Institut. On peut donc conclure que du choix que va faire le Chapitre Général dépend, dans une grande mesure, la bonne ou la mauvaise marche de notre chère Congrégation.

Et ces bons ou ces désastreux effets ne se feront pas sentir seulement pendant douze ans  ; mais peut-être pendant de longues années après, car il est d'expérience qu'un bon ou un mauvais gouvernement imprime aux institutions qu'il régit une sorte de vitesse acquise dont les effets bons ou mauvais se poursuivent longtemps encore après qu'il a cessé d'exister.

Ces quelques considérations, M. T. C. F., sont bien de nature à vous montrer l'importance exceptionnelle du prochain Chapitre Général, d'autant plus qu'il va se tenir à une époque où le monde est encore bien mal assis sur ses bases après avoir été si violemment secoué par le formidable ébranlement qu'il vient d'éprouver.

De là aussi nous pouvons conclure que notre douzième Chapitre Général aura une importance exceptionnelle.

D'ailleurs l'élection des premiers supérieurs ne sera qu'une partie de la tâche du Chapitre Général ; il aura encore à chercher la meilleure solution à donner à un bon nombre de questions préoccupantes qui intéressent à un haut degré le présent et l' avenir de l' Institut et que je trouve formulées en termes plus ou moins pres­sants dans les lettres et rapports que m'ont fait parvenir nos 769 Frères stables en réponse à la consultation que je leur ai demandée par une lettre en date du 24 mai 1918.

Après le grand cataclysme qui vient de bouleverser si profondément le monde et qui a presque anéanti momentanément plusieurs de nos provinces qu'il faut re­constituer, le Chapitre Général aura à se préoccuper et à s'occuper de cette tâche importante.

Il aura surtout à prendre les meilleures mesures pour donner à toutes nos oeuvres une orientation générale en rapport avec les temps présents et les besoins nouveaux qui ne manqueront pas de se produire, et répondre ainsi, le plus parfaitement possible, aux intentions de notre Vénérable Fondateur et aux vues de la Sainte Eglise.

La grande extension qu'a prise l'Institut dans presque toutes les parties du monde depuis une vingtaine d'années, l'augmentation considérable du nombre de nos provinces, les centaines et centaines de demandes de fondations nouvelles qui nous sont arrivées de toutes les parties du monde depuis le dernier Chapitre Général et auxquelles nous avons dû, à notre grand regret, répondre presque toujours négativement, et cela uniquement à cause du manque de sujets ; tout cela ne demande-t-il pas que notre prochaine réunion capitulaire prenne des mesures efficaces qui puissent nous permettre de faire à l'avenir un meilleur accueil à ces instantes demandes et à d'autres qui ne manqueront pas de se produire.

Bien dignes de notre sollicitude sont aussi nos maisons de formation quant à leur recrutement, leur organisation, leurs programmes d'études et quant à leur personnel di­rigeant que nous devons tous vouloir, comme il est juste, composé de l'élite de nos Religieux.

A cette importante question se rattache celle du sco­lasticat supérieur dont la création fut décidée par le Conseil Général mais que la guerre a empêché de réaliser.

Il sera aussi d'une extrême importance de rechercher les meilleures solutions au problème si complexe de la persévérance et qui intéresse à un si haut degré la prospérité de notre Institut.

Le Chapitre Général étant l'autorité suprême dans l'Institut, devra considérer l'article 144 de nos Consti­tutions comme s'appliquant à lui, et, par conséquent, les Capitulants devront étudier et adopter les moyens les plus efficaces d'obtenir que, dans toutes nos provinces et dans toutes nos Communautés l'autorité provinciale et l'autorité locale sachent exiger, chacune clans sa sphère d'action, l'accomplissement intégral des Constitutions et du Directoire Général de la part de tous nos religieux sans exception.

D'après ce même article il faudra aussi que le Cha­pitre Général prenne les meilleures mesures pour qu'on procure partout le bien spirituel et matériel de tous ceux - qui appartiennent à l'Institut, et enfin, que le zèle de tous, supérieurs et inférieurs, soit excité de manière qu'on travaille efficacement à faire arriver toutes nos maisons et toutes nos provinces au plus haut degré de prospé­rité possible.

Le Chapitre Général devra encore diriger une attention toute particulière sur les articles 206 et 207 des Consti­tutions. Ils ont une très grande importance pour assurer la conservation et l'accroissement de l'Institut.

Notre Guide des Ecoles fut donné à l'Institut il y a  plus de soixante ans par le second Chapitre Général.

Il y a lieu de le mettre en rapport avec les besoins nouveaux des temps actuels.

Il importe qu'il soit remanié de manière qu'il puisse convenir à tous les pays où nos Frères exercent leur mission d'éducateurs.

Selon un vœu du Chapitre Général de 1907 un travail a été déjà préparé dans ce but. Communication en sera donnée aux Capitulants qui auront à donner leur avis, à faire les suggestions qu'ils croiront utiles et à donner enfin leur approbation, afin que l'ouvrage puisse être publié au plus tôt et mis à la disposition de toutes nos provinces. 11 est de toute évidence que ce sera là un travail de haute importance et qui doit nous intéresser tous à un très haut degré.

Ces indications sommaires de quelques-unes des prin­cipales questions qui composeront le programme des travaux du douzième Chapitre Général sont bien de na­ture à en montrer l'exceptionnelle importance.

Mais plus sont importantes les élections à faire, les questions à traiter et les décisions à prendre plus aussi sera nécessaire l'assistance d'En Haut, car, comme l'a dit tant de fois notre Vénérable Fondateur : « Nisi Dominus aedificaverit domum, etc. ... ».

Un devoir s'impose donc à nous dès maintenant, c'est de préparer cette importante réunion capitulaire par de ferventes prières.

« Jamais, disait le Vénérable Père Champagnat, je n'oserais entreprendre une chose sans l'avoir longtemps recommandée à Dieu ». Aussi c'est par la prière qu'il pré­parait, qu'il commençait, qu'il continuait et qu'il ter­minait tout.

Nous aurons tous à cœur, M. T. C. F., d'être les fidèles imitateurs de notre Vénérable Père en cette circonstance si marquante du premier Chapitre Général du second siècle de notre Institut.

A cet effet, dès la réception de la présente circulaire  et jusqu'au 1ierdu mois de mai prochain, dans toutes nos communautés, on ajoutera au Pater. Ave qui précède immédiatement le Miserere à la prière du soir, un autre Pater, Ave en le faisant précéder des mots :

« Pour le prochain Chapitre Général ».

De plus, à partir de la réception de la présente cir­culaire et jusqu'au ter mai 1920, on récitera à la même intention, après l'office du soir, immédiatement avant la lecture spirituelle de règle, le 1ier mercredi de chaque mois, les Litanies de St-Joseph ; le 1ier vendredi, les Li­tanies du Sacré Cœur de Jésus ; le 1ier samedi, les Li­tanies de la T. S. Vierge Marie.

A partir du 15 mai 1920 et jusqu'au 8 juin, on ré­citera tous les jours et dans toutes nos communautés au commencement de la prière du soir le Veni Creator au lieu du Veni Sancte et on le fera suivre de l'Ave Maris Stella pour implorer les lumières de l'Esprit Saint et la protection de la Très Sainte Vierge Marie sur les travaux du Chapitre.

J'exhorte instamment tous les Frères, les novices, les postulants et les juvénistes de toutes nos provinces à offrir leurs prières, leurs communions, leurs actes de vertu de chaque jour pour attirer les bénédictions du bon Dieu sur le Chapitre Général.

N'oublions pas que le Vénérable Père faisait lui-même et faisait faire des jeûnes et autres pénitences pour obtenir l'intervention du Ciel dans les affaires qui intéressaient d'une manière un peu notable la Congrégation. Nous savons que ce ne fut pas en vain qu'il employa ce puissant moyen pour conjurer des périls qui menaçaient son œuvre ou pour faire réussir des entreprises qui étaient parfois en butte à de fortes oppositions humaines.

Nous l'imiterons de notre mieux, M. T. C. F., en acceptant avec une religieuse résignation les diverses croix de Providence qui se rencontreront sur notre chemin au cours de la période qui noussépare de notre importante réunion capitulaire ; nous aurons aussi à cœur, chacun selon ses forces et sa dévotion, à faire des pénitences de notre libre choix, en nous conformant, bien entendu, à ce qui nous est prescrit et conseillé à ce sujet au chapitre XVI de la 1ière partie de nos Constitutions.

Nous n'oublierons pas surtout que la parfaite et constante observance de nos Règles, dans les petites choses comme dans les grandes, constitue une des meilleures pénitences que nous puissions faire ; elles ont l'avantage d'être à la portée de tous. -De plus elles se présentent à nous tous les jours et dans tous les détails de nos journées.

Il est donc grandement à souhaiter qu'il y ait dans toutes nos communautés et de la part de tous nos religieux un redoublement de généreux et constants efforts pour arriver à la parfaite régularité ; il est même à souhaiter qu'on vise plus haut, c'est à dire à la parfaite ponctualité telle qu'elle est expliquée et recommandée par le Frère Louis-Marie dans sa mémorable Circulaire du 8 décembre 1863. On fera bien de la prendre pour lecture spirituelle de Communauté à partir de la réception et de la lecture de la présente.

 *

*       *

 Je sens le besoin, à la tin de mon temps de généralat, de m'acquitter du grand devoir de la reconnaissance envers Dieu d'abord de qui nous viennent tous les biens, et ensuite envers la Très Sainte Vierge Marie, notre Ressource Ordinaire, notre première Supérieure, qui a tout fait, chez nous, comme se plaisait à le dire notre Vénérable Fondateur.

Il y a maintenant 80 ans le Vénérable Père, dans une circonstance bien mémorable, fit une promesse que nous pouvons considérer comme prophétique. C'était dans la chambre où il allait bientôt mourir. Le vénéré Frère François et le Frère Louis-Marie étaient auprès de lui. « Le gouvernement de l'Institut, leur dit-il, est une lourde charge ». S'adressant au Frère Louis-Marie en lui serrant la main : « Allons, mon Frère, secondez le Frère François de tout votre pouvoir, entendez-vous bien avec ; lui ; vous aurez beaucoup d'embarras ; mais ayez confiance, le bon Dieu sera avec vous, car c'est son œuvre que vous faites ; avec son secours vous triompherez de tous les obstacles que l'ennemi pourra vous susciter ; puis ne l'oubliez pas, vous avez la Sainte Vierge qui est le soutien de la maison, sa protection ne vous manquera jamais  ! »

Nous pouvons dire en toute vérité que cette promesse de notre Vénérable Père s'est pleinement réalisée. Pendant les 80 années qui se sont écoulées depuis qu'elle fut faite, et particulièrement pendant ces derniers temps, les épreuves de diverses sortes ont abondé ; nous pou­vons même dire qu'elles ont surabondé ; et ; malgré cela, la Congrégation s'est maintenue bien que, humainement parlant, elle aurait dû être gravement entravée dans sa marche. Ah ! c'est que Marie était là. C'est Elle qui tenait le gouvernail, et nous savons qu'Elle est puissante comme une armée rangée en bataille. J'ai donc bien raison de dire ici au nom de tout notre Institut : Gloire, amour et reconnaissance à notre Bonne Mère du Ciel !

Ne nous lassons pas d'avoir toujours en Elle une inébranlable confiance.

Je considère aussi comme un devoir de rendre ici hommage au dévouement des Membres du Régime. Ils m'ont constamment aidé de tout leur pouvoir dans l'accomplissement des graves devoirs de ma charge de Supérieur Général.

Mettant en pratique une des suprêmes recommandations du Vénérable Père Fondateur au Frère Louis-Marie lorsqu'il lui disait : « Allons, mon Frère, secondez de tout - votre pouvoir le Frère François, entendez-vous bien avec lui », chacun d'entre nous, a eu à cœur de contribuer pour sa part au bon gouvernement de l'Institut et de faire régner parmi nous une entente parfaite. Je suis heureux de dire ici à tout l'Institut que, pendant les douze ans qui viennent de s'écouler, le Régime a été d'une certaine façon, la continuation de ce que le Frère Jean-Baptiste a appelé les « Trois Un »

Nos Frères Provinciaux ont bien mérité de la Con­grégation par le dévouement et le zèle qu'ont exigés d'eux les temps exceptionnellement difficiles que nous venons de traverser, la pénurie des sujets et bien d'autres causes qui leur sont bien connues, et que nous n'ignorons pas. Je suis heureux de leur en témoigner ici une grande reconnaissance au nom de l'Institut.

En général, nos Frères Directeurs et tous nos Frères ont su aussi se mettre à la hauteur des circonstances par leur bon esprit et leur dévouement. Il y a lieu de les en féliciter et d'en bénir le Seigneur.

Animons-nous tous, M. T. C. F., d'un saint, courage pour marcher d'un pas plus ferme que jamais dans la voie qui conduit à la perfection de notre saint état, nous persuadant bien que c'est ce que le divin Cœur de Jésus demande et attend de nous.

-----------------------------------------------

 Quelques informations.

 Réélection du C. F. Procureur Général près le Saint-­Siège.

Dans sa séance du 25 octobre, le Conseil Général a réélu à la charge de Procureur Général près le Saint-Siège le C. FRÈRE CANDIDUS, dont la période constitutionnelle était arrivée à son terme.

-----------------------------------------------

Election d'un Frère Provincial.

- La mort inattendue du bon Frère Adorator ayant laissé vacante la charge de Provincial du Brésil Central, le Conseil Général, conformément aux articles 157 et 181 des Cons­titutions, avait à pourvoir par une élection nouvelle au remplacement du regretté défunt. C'est-ce qu'il fit, le 11 juillet dernier, et l'élu fut le C. Frère Exupèrance, maure des Novices à Mendes.

-----------------------------------------------

 Second Noviciat. - Nous avons eu pendant cette année trois périodes de second noviciat dont la troisième est en cours actuellement. Nous avons la douce satis­faction de pouvoir dire qu'elles se sont faites avec grande édification. La plupart de ceux qui y ont pris part. étaient des Frères-soldats démobilisés.

Voici les noms des Frères qui composent la période qui se l'ait en ce moment :

 

De la Province du Canada.

Frère Alphonse-Raphaël

„ Camille-Daniel

„ Elie-Frédéric

„ Joseph-Antonio

„ Jules-Armand

„ Joannès-Césidius

„ Joseph-Climaque

„ Léon-Célestin

„  Louis-lgnace

„ Louis-Marius

 „ Marie-Césidius

„ Paul-Ferdinand

„ Romain

„Titianus

 

De la Province du Mexique.

Frère Adolphus

„ Félice

„Henri Damascène

„ Hugolinus

„ Navitus

„ Theophilus

 

De la Province des Etats-Unis.

Frère Adolphe-Léon

„Joseph -Ambroise

„ Joseph-Crescent

„ Marie-Aldéricus

 

De la Province de Beaucamps.

Frère Henri-Francois

„ Henri-Gustave

„ Marie-Ferdinandus

 

De la Province de Syrie.

Frère Marie-Bernard

„ Marie-Léonard

„ Salutaris

 

De la Province de Constantinople.

Frère Joseph-Narcisse

 

De la Province de St Genis-Laval.    .

Frère Louis-Pothin

 En vue de procurer à d'autres Frères démobilisés et à des Frères des établissements qui pourront être rendus disponibles, le Conseil Général a été d'avis qu'une nouvelle période ait lieu en 1920 avant le Chapitre Général. Elle commencera le 2 février et durera trois mois. Les Frères Provinciaux sont invités à faire tout le possible pour y envoyer autant de Frères qu'ils pourront en dégager sans compromettre la marche des écoles.

 *

*       *

 Révision de notre Collection F. T. D. de livres classiques.

 - Nous nous mettons en mesure de réviser notre Collection française de livres classiques pour la mettre le mieux possible au niveau des temps actuels.

Cette collection est une œuvre à laquelle, on peut, à bon droit, donner le nom d’œuvre apostolique. Il y a, en effet, aujourd'hui malheureusement tant de livres clas­siques desquels est exclue systématiquement toute idée chrétienne ! Or notre Collection qui a déjà servi de modèle à plusieurs autres dans nos provinces situées hors de France, a été faite, avant tout, nous le savons, dans le but d'aider à la bonne formation chrétienne de la jeunesse.

C'est donc faire œuvre vraiment apostolique que de travailler à l'amélioration et à la diffusion de cette Col­lection.

C'est pour cela que je demande à tous ceux de nos Frères qui auraient de bonnes observations et d'utiles suggestions à nous faire au sujet de la révision en projet, de vouloir bien les adresser au plus tôt au cher Frère Econome Général.

 *

*      *

 Cause de béatification du Vénérable Père Champagnat.

- Nous espérons qu'au cours de l'année 1920 aura lieu la Congrégation générale qui doit décider de l'héroïcité des vertus de notre Vénérable Père Fondateur ; mais cela demandera de notre part le concours de nos prières. Nous nous ferons un devoir, M. T. C. F., de les multiplier et de les rendre très ferventes. Nous aurons aussi à cœur de faire prier nos cent mille élèves à cette intention. Nous intéresserons aussi à cette chère cause d'autres personnes à qui nous demanderons d'unir leurs prières aux nôtres à la même intention.

Comme moyen pratique d'obtenir le résultat que nous désirons, répandons le plus que nous pourrons l'image du Vénérable ayant au verso la prière pour obtenir la béatification. Nous en avons un stock considérable à la Maison Mère. Nous nous hâterons de les envoyer à ceux qui nous les demanderont.

 

----------------------------------------------- 

Frères dont nous avons appris la mort depuis la Circulaire

du 19 mars 1919.

 

NOMS DES DÉFUNTS                   LIEUX DES DECES                    Date des décès

 

F. Paul-Cyprien             Profès perp.   Stanleyville (Congo belge)       20 janvier 1919

   Lagier Frédéric          Juvéniste         Bussoliuo (Piémont)                  20        »

F. Kilianus                      Profès perp. Stanleyville (Congo belge)       1 février »

   Marban Gaspard        Postulant         Bairo Canavese (Piémont)    7 mars»

F. Papinien                    Profès perp. Mittagong (Australie)                    12

F. Gontrand                    Stable              Varennes-s-Allier (Allier)        ? avril »

F. Térence                                              Vintimille (Italie)                       11        »          »

F. Jph-Euchariste          Profès perp. N.D. de l'Hermitage (Loire)           11

F. Joseph-Vindicien     Profès temp. St Hyacinthe (Canada)             20

F. Damian                      Stable              Mlittagong  :Australie)             31        »          »

F. Colinus                       Profès perp. St Genis-Laval (Rhône)            23        »          »

F. Théoneste                 »                       Varennes-s-Allier (Allier)        10 mai»

F . Marie-Gustave         »                       Bruxelles (Belgique)                13        »          »

F. Acihillas                     »                       Pignan (Hérault)                      I6          »

F. Adalbérius                 »                       Clamart (Paris)                        22        »

F. Isméon                       Stable            Pontos (Espagne)                   23

F. Adorator                    »                       Mendes (Brésil C'.)                 28        »          »

F. Agathonicus  Profès, perp.  N. D. de l'Hermitage (Loire)                       30

F. Pablo-Norberto         .                        Lujân   Argentine)                    6 juin    »

F, Ennemond    »                                   St-Genis-Laval (Rhône ;         6          »

F. Jean-Cantius             »                       Québec (Canada)                   9          »          »

F. Bonal             Stable              Lujan (Rép. Argentine)                     11        »          »

F. Anastasio                  Profès perp Varennes-s-Allier (Allier)           12

  Loughlin Guillermo      Juvéniste         Lujàn (Rép. Argentine)            26 »     »

F. Benigno-José           NoviceSantibanez (Espagne,                           30        »          »

F. Vicente-Ferrer          Profès perp. Mendes (Brésil C.)                    5 juillet »

F. Epifanio-Maria          Profès temp. Lérida (Espagne)                     7          »          »

F. Perfectus                   Profès perp. St Genis-Laval (Rhône)            I2          »          »

F. Rodolphe-Aimé        Profès temp. St-Hyacinthe (Canada.)            19        »

Paï-François                  Juvéniste         Pékin (Chine)                              19        »

. Ephysius                      Profès perp. Vintimille (Italie)                         22        »          »

F. Marie-Elie                  Stable              Pékin (Chine)                           23        »          »

F. Armand-Louis           Profès temp. St-Hyacinthe (Canada)            27        »          »

F. Jean-Capistran         Profès perp. Ruoms (Ardèche)                      28        »          »

l'. Serafin-Maria             Profès temp. Carrion de los Coudes (Esp.)       1           août     »

F. Jean-Eléazar             NoviceSt-Genis-Laval (Rhône)                         3          »          »

F. Elviro             Profès temp.  Rancagua (Chili)                                     6          »          »

F. Papien                       Profès perp. St-Paul-3-Châteaux (Drôme)     15           »          »

F. Pasquiez                   »                       (Buta (Congo belge)                        23        »          »

F. Basilio-Luis               »                       Pontes (Espagne)                   24        »          »

F. Simon-Policarpo      Profès temp.  Barcena (Espagne)                      24        »          »

F. Marie-Prosper          Profès temp.   Mondovi (Italie)                       25 août 1919

F. Adrien-Régis                         »                       Tuy (Espagne)                         28        »          »

F. Loris-Pascal              »                       Arlon (Luxembourg belge)     1 sept.»

F. Quentin                      Profès perp,    Figueras (Espagne)               6          »          »

F . Jean-Cantius            Novice             St-Hyacinthe (Canada)           9          »          »

F. Flaviano                     Profès perp.    Cartagène (Espagne)            13        »          »

F . Viventius                   »                       Varennes-s-Allier (Allier)        15        »          »

h'. Valentin                     Stable              Ruoms (Ardèche)                    6 octobre

F. Vaudelin                    Profès perp.    Gentbrugge (Belgique)           11        »          »

F. Constantino-Maria    Profès temp.   Grugliasco (Piémont)             28        »          »

F. Pierre-Thomas          Stable              Anzuola (Espagne)                 29        »          »

F. Joseph-Paulin           Profès temp.   Grand Hornu (Belgique)         ? 1917

F. Joseph-Clémentin    Novice             Mort à la guerre (Reims)        16        sept.    »

F. Antonius                     »                       Id.                                       13 février 1918

F, Pierre-Léon               »                       id.        (Demaucourt)       19 mai»

Thieve Joannes                         Postulant         Id.                             31        »

Spitter François                         »                       Id.                               4 juin » .

F. Jh-Angelbert              Profès Temp.  Id.                                          14  ;juillet »

F. Isidore-Pierre            »                       Id.         (Russie)           ?

F. Emile-François         Profès perp.    id.                                 ?

F. Lucis                          »                       Disparu à la guerre    ?

F. Gottfried                     Profès temp.   Id.                                    ?

F. Léon-Dominique       »                       Id.                                  ?

F. Louis-Sébastien       »                       Id.                                  ?

F. Joseph-Emiliani        Novice             Id.                                  ?

     Mettendorf                 Postulant         Id.                                  ?

 

 

La présente circulaire se lira en communauté dans toutes nos maisons à l'heure ordinaire de la lecture spirituelle de Règle.

Recevez, M. T. C. F., la nouvelle assurance de la paternelle affection avec laquelle je suis plus que jamais, Votre tout dévoué en N. S. 

     Fr. STRATONIQUE, Sup. Gén.

-----------------------------------------------


 

 

 

 

3478 visits